RMC Sport
en direct

Ligue 1 en direct: le groupe du PSG face à Lens, encore sans Ramos

Sergio Ramos (PSG)

Sergio Ramos (PSG) - Icon

Suivez en direct toutes les informations avant la 17e journée de Ligue 1 ce week-end.

Le groupe du PSG face à Lens

Le groupe du PSG pour affronter Lens ce samedi soir a été dévoilé. Quatre joueurs sont absents pour blessure: Ramos, Neymar, Herrera et Draxler. Kurzawa, laissé à l'entraînement, ne figure pas non plus dans l'effectif. Enfin, contrairement aux dernières rencontres, aucun membre des équipes de jeunes n'a été retenu.

Gardiens: Navas, Rico, Donnarumma.

Défenseurs: Hakimi, Kimpembe, Marquinhos, Bernat, Dagba, Diallo, Kehrer, Mendes.

Milieux: Verratti, Paredes, Di Maria, Rafinha, Danilo, Wijnaldum, Gueye, Dina Ebimbe.

Attaquants: Mbappé, Icardi, Messi.

OM : ce que Payet et Mandanda ont dit aux supporters

Comme expliqué dans L’Equipe, une réunion s’est tenue vendredi avec les supporters en présence de Pablo Longoria, Dimitri Payet et Steve Mandanda. Cet échange a eu lieu à 18h à l’Orange Vélodrome. Payet et Mandanda ont expliqué qu’ils faisaient le maximum, de leur côté, pour que cette saison soit une réussite sur le plan sportif. Mais qu’ils comptaient sur les groupes de supporters pour qu’aucun débordement ni jet de projectile n’ait lieu désormais.

Dans la lignée du discours tenu par les South Winners il y a 10 jours dans un communiqué (« Une bouteille, un papier, un pétard et notre fête s'arrête, ne leur donnons pas le prétexte à nous punir de notre passion »), joueurs, dirigeants et supporters se sont promis de faire preuve d’une très grande vigilance pour qu’aucun incident ne se reproduise : « On est tous dans le viseur, même la moindre boulette de papier jetée sur la pelouse pourrait avoir des conséquences ».

Récemment, plusieurs capos des associations avaient pris le micro pour avertir fermement les supporters qu’il fallait absolument en finir avec les jets de projectiles. Les groupes de supporters ont aussi expliqué qu’il était parfois difficile sur des grandes affiches, avec une grosse affluence, d’avoir la main sur chaque supporter, notamment ceux qui ne viennent que rarement au stade, qui ne sont pas abonnés ou qui se positionnent en tribune latérale. Avec l’appui de Pablo Longoria, Payet et Mandanda ont insisté sur le fait que le moindre point de retrait pourrait avoir un vrai impact au classement à la fin du championnat.

Florent Germain

OL: Bosz esquive la question du mercato

Interrogé sur ses volontés pour le mercato hivernal, Peter Bosz reste discret: "J'en parle avec Juninho".

La conférence de presse s'achève sur cette réponse.

OL: Bosz satisfait de rejouer vite

"On était très déçus dans le vesitaire, mais c'est trop tard. Il faut savoir pourquoi c'est arrivé, savoir ce qu'on n'a pas bien fait. Heureusement qu'on joue samedi contre Bordeaux, parce que ça donne la possibilité de prendre trois points".

OL: Bosz ne voit pas un problème physique

"Pour moi, les datas, c'est objectif. On voit comment les joueurs courent et sprintent. Les joueurs de l'OL sont capables de jouer deux matchs par semaine."

OL: Bosz veut faire des choses "ensemble"

"Pour prendre des points, ça commence par travailler et faire des choses ensemble."

OL: "C'est la meilleure équipe qui gagne, pas les meilleurs joueurs", insiste Bosz

"Ce ne sont pas les meilleurs joueurs qui gagnent mais la meilleure équipe. Je ne dis pas que Reims a de meilleurs joueurs que nous mais ils ont eu une meilleure équipe."

OL: Bosz veut garder "la manière"

"Il y a la résultat, oui mais je ne crois pas à ça (au fait que seule la victoire compte). On a une manière, c'est important. Bien sûr on prend moins de risques à certains moments. Si tu ne peux pas gagner, il faut au moins ne pas perdre."

OL: "Je suis là pour aider l'équipe", explique Bosz

"Le discours aux joueurs? Ce n'est pas pour casser l'équipe. Dans une saison, il y a toujours des situations où tu perds des matchs. Il y a toujours des moments difficiles. Je suis là pour aider l'équipe. Tu aides l'équipe en étant honnête avec elle. Tout le monde a vu qu'on n'a pas bien joué contre Reims et c'est ce que j'ai dit."

OL: Bosz ne met pas la pression sur les joueurs expériementés

"Les mecs qui ont gagné la Ligue des champions, la Coupe du monde restent des hommes. Je demande aux joueurs expérimentés de s'élever et d'être présents mais ce n'est pas toujours les joueurs expériments, ça peut aussi être de sjoueurs comme Malo (Gusto) qui était présent lors du dernier match."

OL: "La pression est là contre Bordeaux", reconnaît Bosz

"Le match de Bordeaux très important? Oui, à 100%, absoulement. Je suis d'accord. Si tu ne perds pas contre Reims, tu parles d'autre chose. La pression est là contre Bordeaux."

OL: "Bosz a dit "ses vérités" aux joueurs

"Ce matin, j'ai parlé avec les joueurs, j'ai dit mes vérités. Je pense que c'était clair."

OL: Bosz ne digère toujours pas la défaite face à Reims

"La santé était très mauvaise tout de suite apès le match. On ne peut pas perdre à la maison contre Reims. Ce n'est pas bien, ni le football, ni le résultat. Heureusement on a déjà un match contre Bordeaux avec la possibilité de gagner ce match."

Le passage sans concession de Caqueret

"Le groupe est à 100% avec le coach", assure Caqueret

"On est tous dans le même sac, on va tous dans la même direction. Le coach est à 100% avec l'effectif et l'effectif est à 100% avec le coach, il n'y aucun souci sur ce point. On se bat ensemble, on a les mêmes objectifs. On va tout faire pour se remettre dans le droit chemin."

Caqueret: "La talent ne suffit pas"

"Le talent ne suffit pas. On a une très belle équipe, ça ne suffit pas. Il faut plus, il faut ajouter cette combativité et cette envie sur un match entier pour avoir des résultats. On a montré qu'on pouvait le faire et se battre à fond pour avoir des résultats en notre faveur."

Pour Caqueret, le groupe n'a pas de difficultés à intégrer le schéma de Bosz

"Une difficulté, je ne pense pas parce qu'on a fait des bonnes choses sur ce schéma tactique dans certains matchs. Sur les derniers matchs, on l'assimile moins. Ce n'est pas un problème d'appréhension, c'est juste qu'on y arrive moins."

Caqueret: "On n'a pas tout fait à 100%"

"On se doit de donner plus. Je crois qu'on n'a pas tout fait à 100%, c'est quelque chose qui pêche dans nos résultats. La chose la plus important est de se battre de la 1ere à la 90e minute ensemble."

Caqueret souligne "un souci mental"

"On a perdu trop de points dans les dernières minutes des matchs. Ça peut être un souci mental. Il faut arrêter de se mettre en danger dans les fins de match. Il va falloir corriger ces erreurs, sinon on ne pourra pas monter au classement. Un problème physique? Je ne pense pas parce que nous avons de bons résultats athlétiques après les matchs."

OL: Caqueret reconnaît des manques "de combativité et de défense collective"

"On a des manques mais on travaille bien pour corriger ces manques de combativité et de défense collective."

OL: "On a mis les choses au clair", assure Caqueret

"On est déçu de cette défaite et on n'est pas à notre place mais on a bien parlé pour mettre les choses au clair. On a un bon match et un bon calendrier pour se rattraper avant la trêve. On va tout faire pour gagner nos cinq matchs avant la trêve."

OL: Caqueret "pressé de jouer"

"On a toujours envie de rejouer un match après une défaite. On veut sa rattraper et gagner. On est pressé de jouer dimanche. on a encore une séance pour préparer ce match."

OL: la conf' de Bosz et Caqueret en direct

Maxence Caqueret, milieu de l'OL, et Peter Bosz, entraîneur, vont arriver en conférence de presse dans quelques instants. Ils évoqueront le déplacement à Bordeaux, dimanche (20h45, 17e journée de Ligue 1) mais aussi les difficultés actuelles de l'équipe.

PSG: Kimpembe à l'entraînement, Ramos absent

A la veille d'affronter Lens, Presnel Kimpembe, sorti en raison d'une gêne musculaire face à Nice mercredi, participe à la séance collective au centre Ooredoo, ce vendredi. Premier exercice pour lui: un toro avec Bernat, Kherer ou encore Wijnaldum. Un autre groupe effectue le même jeu. Il est composé de Messi, Di Maria, Icardi, Verratti, Rafinha, Marquinhos et Paredes. Absence de taille: celle de Sergio Ramos, qui n'a pas disputé le dernier match contre Nice.  (AP)

OL: Domenech allume les joueurs qui ne suivent Bosz que dans "les matchs importants"

Raymond Domenech, ancien joueur et entraîneur de l’OL, fustige le comportement des joueurs lyonnais qui ne font pas les efforts collectifs et choisissent leurs matchs.

"Les efforts, ils ne les font que dans les gros matches, quand tout est visible, a-t-il déclaré dans L’Equipe. J'ai bien aimé ce qu'a dit Aouar, qu'il fallait "faire les efforts collectivement". Mais il faudrait ajouter, surtout, "faire les efforts défensifs collectivement". Eux, ils jouent seulement quand ils ont le ballon. Défensivement, c'est catastrophique. Et encore, Lopes est très bon, cette saison! Mentalement, cette équipe n'est pas collective."

Selon l’ancien sélectionneur de l’équipe de France (2004-2010), les joueurs choisissent leur match et peinent à adhérer au discours de leur entraîneur dans les confrontations face aux petites équipes. "On l'a vu, dans les matches importants, ils vont le suivre, faire les efforts, et ça pourra passer, poursuit-il. Mais, le reste du temps, ils s'en foutent. Qu'est-ce qu'il peut faire face à ça? S'en aller? Il faut remettre de la rigueur dans tout ça, et ce qui m'inquiète, c'est que Peter Bosz n'est pas le premier entraîneur à être victime de ça dans ce club. Est-ce que c'est devenu la culture du club, d'être là dans les grands matches, et de ne pas faire d'efforts pour le reste?"

Bonjour à tous

Bienvenue dans le live pour suivre toutes les informations sur la 17e journée de Ligue 1 qui aura lieu samedi et dimanche.

Le programme

Samedi 4 décembre
17h: OM-Brest
19h: Lille-Troyes
21h: Lens-PSG

Dimanche 5 décembre
13h: Saint-Etienne-Rennes
15h: Lorient-Nantes
15h: Monaco-Metz
15h: Montpellier-Clermont
15h: Reims-Angers
17h: Nice-Strasbourg
20h45: Bordeaux-Lyon

RMC Sport