RMC Sport

OM : Cruyff, une histoire qui a duré "une dizaine de secondes"

Johan Cruyff

Johan Cruyff - AFP

Le nom de Johan Cruyff a été murmuré auprès de l’OM l’été dernier, après le départ de Marcelo Bielsa. Une hypothèse farfelue qui a vite été évacuée par les dirigeants marseillais.

Johan Cruyff à l’OM en août dernier ? Impossible. En tout cas, farfelu. Mais l’hypothèse de voir le Néerlandais arriver à Marseille après le départ de Marcelo Bielsa, qui avait démissionné au soir de la 1ère journée de Ligue 1, a quand même été très brièvement évoquée par les dirigeants marseillais, indique France Football. Le tout par l’intermédiaire de Karim Aklil, un agent en froid avec la direction de l’OM, de Todd Beane, gendre du Néerlandais et responsable de la Cruyff Fondation, et de Stéphane Courbis, l’agent de Steve Mandanda.

A lire aussi >> OM : la lettre enflammée d'une supportrice historique à Labrune

Si Vincent Labrune confirme cette approche, il en tempère toutefois largement le sérieux et la faisabilité. « Cette histoire a duré une dizaine de secondes, explique-t-il à France Football. J’ai demandé à Stéphane (Courbis) de quoi il s’agissait. Comme il n’a pas su me répondre, on en est restés là. Il n’y a jamais eu de relance, ni de suite. »

A lire aussi >> OM : le nouveau maillot extérieur dévoilé

Labrune : « Il n’y avait aucune chance de pouvoir collaborer »

« Pourtant, j’aurais été ravi de ne serait-ce que boire un verre avec Johan Cruyff pour parler football avec cet immense Monsieur, poursuit Labrune. Mais il n’y avait aucune chance de pouvoir collaborer, vu les finances du club. Quant à la possibilité d’intervenir sur la formation, ce que vous m’apprenez, c’est la preuve que les intermédiaires étaient très mal informés puisque l’OM n’a pas directement la main sur le centre de formation, qui n’est pas géré par le club mais par l’association. Il n’y avait donc là aucune possibilité. » Johan Cruyff est décédé le 24 mars dernier des suites d'un cancer.

A lire aussi >> OM : L.Diarra prend une amende de 10 millions d'euros