RMC Sport

OM en direct: Larguet, Anziani et Spinosi sur le banc à Lens

Nasser Larguet

Nasser Larguet - RMC SPORT

L'OM se déplace ce mercredi sur le terrain de Lens lors de la 23e journée de la saison. André Villas-Boas se présente en conférence de presse à la veille du duel face au club nordiste. L'occasion pour le technicien de faire un bilan du mercato et de revenir sur les incidents du week-end avec les supporters marseillais.

[23h36]

OM: Larguet, Anziani et Spinosi sur le banc à Lens

Après le départ d'André Villas-Boas, un nouveau staff sera sur le banc de l'OM à Lens ce mercredi (21h, 23e journée de Ligue 1). Selon nos informations, Nasser Larguet, patron du centre de formation du club marseillais, et Philippe Anziani, entraineur de la réserve, vont bel et bien coacher l’équipe. C’est même le staff élargi de l’équipe réserve qui va officier. Avec le retour notable de Laurent Spinosi, l’entraineur des gardiens de l’équipe réserve, qui avait quitté l’équipe première après le titre de champion en 2010, tout en restant au club. Il s’occupait déjà à l’époque, évidemment, de Steve Mandanda. Le groupe va prendre l’avion ce mercredi matin, jour du match à Lens.

(FGe)

[22h04]

Bouchet: "Eyraud a voulu trop rationaliser"

"(Eyraud peut-il tenir ?) Ça devient compliqué. Sur le fond, je pense que Jacques-Henri voulait réformer certaines choses, rationaliser. Je pense qu’il a voulu trop rationaliser, analyse dans l'After l'ancien président de l'OM Christophe Bouchet. Dans le foot, on peut injecter des fois des doses de rationnel, ça ne fait pas de mal. Mais un club de foot, ce n’est pas une entreprise comme les autres. J’ai toujours la même image: le club de foot, c’est un bien affectif commun. Il n’appartient pas à ses supporters, mais il n’appartient pas non plus complètement à ceux qui sont les actionnaires. Les supporters n’ont pas tous les droits. Quand on voit ce qu’il s’est passé samedi (à la Commanderie, ndlr), on ne peut être que scandalisé. C’est inexcusable. Néanmoins, les explications de contexte, il faut les lister, les écrire. Elles sont là, il faut les entendre. Aujourd’hui, le foot est dans une grande souffrance. Les supporters accumulent une frustration invraisemblable."

[22h00]

Bouchet trouve "insupportable" l'attitude de Villas-Boas

"En janvier 2020, j’avais dit que Villas-Boas était déjà parti, explique dans l'After l'ancien président de l'OM Christophe Bouchet. C’était l’époque où il avait déjà sorti toutes ses cartes sur les excuses. Il avait fait une conférence de presse qui était lunaire, où il disait déjà qu’il redonnerait son poste si on lui demandait. C’est inexcusable, en fait. Vous ne pouvez pas avoir un entraîneur qui ne respecte même pas le club dans lequel il a été embauché. C’est vraiment insupportable. Pour le coup, quand vous êtes président, il faut être un peu maso pour le conserver, parce que vous savez que tôt ou tard, il vous lâchera, et au plus mauvais moment. C’est exactement ce qu’il s’est passé. Même si les supporters n’ont pas tous les droits, effectivement, vous ne pouvez pas accepter que dans votre club, vous ayez un entraîneur qui laisse planer sans cesse le doute sur le fait que lui, il vaut mieux que le club et que peut-être il partira."

[20h47]

Le message drôle de "l'autre" AVB

Régulièrement ciblée par les supporters de l'OM sur Twitter en raison de ses initiales "AVB", l'internaute américaine Ashley Van Buren va avoir un peu plus de tranquillité après le départ d'André Villas-Boas. "Beaucoup de notifications de fans de l'OM au sujet de la sortie de l’autre AVB, écrit-elle ce mardi sur Twitter. Sortant de mon hibernation de Twitter, pour dire que je ne suis pas surprise, mais que les gentils fans de l’OM qui étaient toujours prêts à rire vont me manquer. Vous avez fait de moi une fan de l’OM pour la vie. Allez taper dans ce ballon !"

[20h31]

Olmeta: "Il faut s'entourer de gens qui connaissent le football et qui connaissent surtout les Marseillais"

"On est en train de les décevoir des milliers de gamins, regrette l'ancien gardien de l'OM Pascal Olmeta dans Top of the foot ce mardi sur RMC. C'est incroyable, ce n'est pas possible. Jamais je n'aurais pensé que les Marseillais arriveraient à faire ce qu'ils ont fait il y a trois jours. (...) C'est le Muppet Show. Je ne sais plus quoi dire. C'est Marseille, ça fait des années qu'on parle de la même chose. (...) La vie marseillaise, c'est les enfants qui parlent ballon tous les jours avant de se coucher. Ils vont acheter leur poisson, ils parlent ballon... Si on ne les comprend pas, c'est qu'on n'a rien compris au football. Sans eux, on n'est rien. Que ce soit McCourt ou un autre, il faut s'entourer de gens qui connaissent le football et qui connaissent surtout les Marseillais. C'est le plus important."

[20h11]

Courbis "réfléchirait" si l'OM l'appelait

Rolland Courbis avait annoncé qu'il ne redeviendrait pas entraîneur. Mais face à la situation de l'OM, sa position pourrait évoluer. "Il y a des décisions qui ont été prises, mais il y a des exceptions. S’il y a 19 clubs qui m’appellent, je reste sur non. Si c’est l’OM, pour filer un coup de main, pour un service, c’est sûr que je réfléchirai à deux fois, a expliqué l'ancien coach marseillais dans Top of the foot, ce mardi sur RMC. C’est le seul endroit qui me ferait réfléchir. Les autres, non, non et non." Né à Marseille, formé à l'OM, Rolland Courbis a débuté sa carrière de joueur au club, avant de l'entraîner de 1997 à 1999.

[20h05]

Courbis: "Villas-Boas n’était pas en forme"

"J’essaye de comprendre où on va, explique Rolland Courbis sur RMC. On va de surprise en surprise. La démission d’AVB, la veille d’un match aussi important… C’est vrai qu’il était fatigué. Il n’était pas en forme. Le moment de quitter le club, il n’est pas bon. Il a dû lire le calendrier, Lens, Paris, la Coupe de France et Bordeaux. Je pense qu’il est soulagé aujourd’hui. On doit le saluer et lui souhaiter de faire une belle carrière ailleurs qu’à l’OM."

[20h02]

Larqué: "Villas-Boas a surprotégé les joueurs qui l'ont complètement lâché sur le terrain"

[19h27]

Rami: "C'est la méthode Eyraud"

Après avoir annoncé qu'il voulait démissionner, André Villas-Boas a été mis à pied par l'OM. "Le licenciement, c'est pour éviter que ces gens parlent, que le coach parle et dise plus de vérité", assène sur RMC Adil Rami, lui-même licencié de l'OM pour faute grave en août 2019. Un licenciement qu'il conteste et qui donnera lieu à un procès. "C'est ce qui me frustre et m'énerve. La méthode Eyraud, c'est fermer toutes les portes et essayer de fermer des bouches avec des licenciements, soutient-il. C'est bien dommage, parce que c'est maintenant qu'on aimerait connaître des vérités."

[18h00]

OM: un intérim avant un entraîneur reconnu? Sarri apprécié pour l'été prochain

Après la mise à pied d’Andre Villas-Boas, l’OM s’est mis à la recherche de la meilleure solution à adopter pour les prochaines semaines. Parmi celles-ci: prendre un entraîneur intérimaire pour les six prochains mois avant d’aller chercher un technicien reconnu l’été prochain. C’est sur cette piste que les dirigeants de l’OM bossent depuis ce mardi après-midi. Aucun nom n’a encore filtré. Pour l’été prochain, l’OM apprécie Maurizio Sarri, l’ancien coach de Naples, Chelsea et de la Juventus. Mais rien de concret n’a encore été entamé dans ce sens-là.

(LT)

[17h53]

OM: le message d'adieu de Villas-Boas 

A la sortie du centre d'entraînement de l'OM, devant quelques supporters et au micro de RMC Sport, André Villas-Boas adresse un dernier message aux Marseillais: "Merci beaucoup pour votre soutien. Ça a été une année et demie magique. L’OM est vraiment touchant. C’est dommage que cette histoire finisse comme ça. J’ai bien aimé, j’ai eu un amour pour votre club, qui est spécial. J’ai appris à aimer le club de la même façon que vous. Je l’ai toujours défendu."

(avec FGe)

[17h11]

Quel entraîneur face à Lens, en l'absence de Villas-Boas?

Mis à pied à titre conservatoire, André Villas-Boas ne dirigera pas l'équipe phocéenne pour le match de Ligue 1 prévu ce mercredi à Lens (21h00). Pour remplacer le technicien portugais à l'occasion de cette rencontre, deux noms circulent en interne: Nasser Larguet (directeur du centre de formation) et Philippe Anziani (entraîneur de la réserve). Ils seraient les seuls à avoir les diplômes requis. Une réunion se tient en ce moment.

FGe

[17h07]

Les joueurs ne partent que demain à Lens
Dans ce chaos inédit, l’OM a décidé de décaler le départ du groupe et des joueurs pour Lens à demain, jour du match. Un fait rarissime. En tout cas, les joueurs viennent de quitter le centre d'entraînement à l'instant. Certaines mines étaient très marquées, notamment celle d'Alvaro Gonzalez qui était très attaché à André Villas-Boas.

FGe

[16h41]

André Villas-Boas mis à pied à titre conservatoire et privé de banc face à Lens

Dans un communiqué, l'OM annonce la mise à pied à titre conservatoire de son entraîneur. Selon les informations de RMC Sport, il ne sera pas sur le banc de touche demain, à Lens. "Cette décision conservatoire est devenue inévitable compte tenu de la répétition récente d’agissements et d’attitudes qui nuisent gravement à l’institution Olympique de Marseille et à ses salariés qui la défendent quotidiennement, écrit le club. Les propos notamment tenus aujourd’hui en conférence de presse à l’égard de Pablo Longoria, directeur général chargé du football, sont inacceptables. Son investissement exceptionnel ne saurait être remis en cause et a au contraire été salué par tous pendant ce mercato hivernal marqué par une crise sans précédent. D’éventuelles sanctions seront prises à l’encontre d’André Villas-Boas à l’issue d’une procédure disciplinaire".

[15h57]

Malgré son incompréhension après les propos de Villas-Boas, Olivier Ntcham veut passer à autre chose

André Villas-Boas a présenté sa démission, pas encore acceptée par Frank McCourt, à l'OM en raison de désaccords avec la direction sportive. Le recrutement phocéen est au coeur de cette crise, et notamment la venue d'Olivier Ntcham, signé malgré le refus de l'entraîneur portugais. 

Une situation inconfortable pour le milieu français mais pas question de faire de polémiques pour son premier jour comme joueur de l’Olympique de Marseille. Selon nos informations, Olivier Ntcham et son entourage ont accueilli les propos d’André Villas-Boas avec beaucoup d’incompréhension. Si le milieu de terrain ne s’est pas entretenu avec son entraîneur avant de signer à l’OM, il n’imaginait pas voir une telle sortie dès sa première conférence de presse, sans avoir pu échanger quelques mots auparavant. Mais l’ancien joueur du Celtic ne souhaite pas en faire toute une histoire et aimerait déjà aller de l’avant avec son nouveau club. Avec André Villas-Boas ou un nouvel entraîneur.

Loïc Tanzi

[15h26]

Alvaro dépité par la démission présentée par Villas-Boas?

La crise est profonde à l'OM. André Villas-Boas a présenté sa démission en raison de désaccords avec la direction sportive. Une démission acceptée par ses dirigeants. C'est désormais à Frank McCourt de trancher. En attendant, les joueurs sont dans l'expectative. Alvaro Gonzalez a twitté une série d'émojis qui laissent à penser que le joueur est dépité par le départ probable de son entraîneur. 

[14h38]

"Eyraud doit comprendre qu'il n'est pas à sa place", lance Tapie

Interrogé sur France Info, l'ancien président de l'OM, Bernard Tapie, a réagi à la situation du club phocéen et celle de Jacques-Henri Eyraud, qu'il juge intenable: "Arrêtons les frais, que la comédie s’arrête. Ils sont en train de détruire une image qui date de 100 ans. L’entraîneur veut démissionner mais, de vous à moi, on s’en fout. Qu’il parte. S’il n’est pas content, je comprends. Et il y en a un autre qui doit l’imiter, c’est celui qui est en train de foutre cette pagaille. Jacques-Henri Eyraud? Evidemment. De lui-même, il doit comprendre qu’il n’est pas à sa place. Ça n’arrête pas: ce sont les joueurs (qu'il cible), les journalistes, les entraîneurs. Il a fait la démonstration qu’il était certainement doué pour plein de choses, mais en tout cas pas pour diriger un club de football comme l’Olympique de Marseille."

[14h13]

La direction de Marseille a accepté la démission de Villas-Boas, la réponse définitive de Mc Court attendue 

Après sa sortie en conférence de presse, la direction marseillaise a accepté la démission d’André Villas-Boas. Il ne reste désormais plus qu’un obstacle au départ du Portugais: l’accord de Frank McCourt, qui a tissé des liens très forts avec son entraîneur depuis l’été dernier. AVB a le soutien du propriétaire de l’OM depuis plusieurs semaines, tout comme celui du vestiaire olympien qui aimerait continuer avec l’entraîneur actuel. 

[14h11]

Revivez en vidéo l'annonce de la démission de Villas-Boas, qui attend la réponse de l'OM

[13h23]

C'est déjà la fin de cette conférence de presse lunaire. Du niveau de celle de Bielsa! On résumé: à la veille du match à Lens, et deux jours après de graves incidents à la Commanderie, André Villas-Boas a posé sa démission à cause de l'arrivée au mercato d'Olivier Ntcham, une arrivée qu'il n'avait pas validée. Il attend maintenant la réponse de sa direction, mais a bien répété qu'il ne demandait aucune indemnité de départ à l'OM.

[13h22]

J'ai beaucoup de respect pour Jacques-Henri qui est en train de résoudre le problème des droits télé, mais là, ils ont touché à mon professionnalisme.

[13h21]

"J'aime l'OM mais je suis un professionnel. Quand tu veux me mettre un mettre qui a rien à voir avec les caractéristiques que celui qui est parti..."

[13h20]

"J'ai une relation émotionnelle avec la France, la Provence, la sainte-Victoire. J'aimais bien l'OM"

[13h18]

"J'attends une réponse de la direction, et si c'est non, on continue." Beaucoup de respect pour Frank McCourt dans les propos d'AVB. "Je ne veux aucun argent, je veux seulement partir", répète AVB. "Je veux être clair avec vous".

[13h17]

"Oui, je suis responsable pour les résultats"

[13h16]

"Rien à voir avec les incidents de week-end. C'est lié avec l'aspect sportif. Même le départ de Nemanja, j'étais informé le soir."

[13h15]

"Ce club a déjà vécu deux trois ans de n'importe quoi sur les transferts et je ne veux pas accepter ça. Maintenant je suis focalisé sur Lens. C'est pour moi l'équipe de l'année. On va se préparer pas de la meilleure façon. Et on continue jusqu'à ce que la direction me demande de partir."

[13h12]

AVB a présenté sa démission après l'arrivée de Ntcham

C'est une décision pas prise par moi. C'est précisément un joueur auquel j'ai dit non. Je n'étais pas au courant, je l'ai appris en me réveillant et en allant sur le site numéro 1 de l'OM. j'ai présenté ma démission en disant que je n'étais pas d'accord avec la politique sportive. La direction n'a pas donné un feedback final avec tous les matchs. Je ne veux pas d'argent, je veux seulement partir."

[13h11]

L'impression d'être une victime collatérale de cette colère?

"C'est très sensible, je ne peux pas répondre à cette question".

[13h08]

"On était pas en condition de jouer le match"

AVB est là et il enchaîne directement sur les incidents. "On était pas en condition de jouer le match et je remercie Julien Stephan pour son message et Nicolas Holveck pour sa bonne prise de position. C'est une chose qui va rester dans ma tête pour beaucoup de temps. Il y a des limites et ils ont surpassé ces limites là."

[13h01]

La conf commence dans quelques minutes. il n'y aura que AVB et pas de joueur, comme c'était la coutume auparavant.

[12h00]

Villas-Boas interrogé sur le mercato?

L'OM a bouclé son mercato hivernal avec l'arrivée d'Olivier Ntcham. André Villas-Boas profitera sûrement de son passage devant les journalistes pour livrer son bilan du mercato et s'exprimer sur le milieu français prêté avec une option d'achat par le Celtic.

[11h56]

Marseille doit gagner à Lens

Neuvième de Ligue 1 avec un match en moins, l'OM reste sur une série de trois défaites consécutives. André Villas-Boas et son équipe auront à coeur de se rapprocher du podium en gagnant à Lens. Mais attention, les Sang-et-Or pourraient encore piéger les Phocéens après leur succès arraché au Vélodrome (0-1) le 20 janvier.

[11h54]

Bonjour à tous

A partir de 13h, André Villas-Boas se présentera face à la presse. A le veille du déplacement à Lens (21h), le technicien portugais devra sans aucun doute répondre aux questions des journalistes sur les incidents du week-end et le report du match contre Rennes en raison du conflit avec les supporters marseillais.