RMC Sport

PSG: les explications de Marquinhos sur la fête après Dortmund

En conférence de presse, ce samedi, Marquinhos a regretté que les images de la fête d'anniversaire entre joueurs du PSG aient été diffusées, même s'il défend un droit à penser à autre chose qu'au football.

Défaits et dépités à Dortmund mardi (2-1) en Ligue des champions, les Parisiens ont-ils toujours le droit de faire la fête ? La question a été soulevée après la diffusion des images de la soirée d’anniversaire d’Edinson Cavani (33 ans), Angel Di Maria (32 ans) et Mauro Icardi (27 ans), jeudi à Paris. Interrogé à ce sujet en conférence de presse samedi, Marquinhos s’est défendu de tout relâchement, mais a reconnu que les images auraient dû rester privées.

"C’est un moment où on essaie d’oublier le foot, de passer un petit moment ensemble, de penser à autre chose que le match, le foot, notre tactique", a défendu le Brésilien. "C’était un anniversaire prévu avant le match, ce n’est pas une histoire de résultats. Je veux surtout dire aux supporters que ce n’était pas un manque de respect."

"C'était une erreur"

Sur les vidéos parues sur les réseaux sociaux, on aperçoit des joueurs torses nus chanter et danser, loin d’avoir la tête à la Ligue des champions. "Des gens nous ont filmé sans penser à mal et ont publié les images", a expliqué le défenseur central. "C'était une erreur et on est tous d'accord et conscients de ça. Il faut faire attention avec ça parce que des gens vivent pour le club, font des kilomètres pour nous supporter et sont tristes quand on perd."

Il a conclu en insistant sur la déception ressentie par l'intégralité du vestiaire parisien après la contre-performance du match aller. "Nous aussi après le match, on était très déçus", a-t-il affirmé. La fête de jeudi pourrait avoir des effets thérapeutiques en vu du retour, le 11 mars au Parc des Princes. À plus court terme, elle pourrait avoir des conséquences sur le prochain match de Ligue 1 du PSG, dimanche (21h) face à Bordeaux.

CP