RMC Sport

PSG: l'énorme coup de gueule de Rothen contre les fêtards parisiens

Au lendemain de la grosse fête de plusieurs cadres du PSG, seulement deux jours après la défaite à Dortmund en Ligue des champions (2-1), Jérôme Rothen étrille les joueurs pour leur comportement. Le chroniqueur de RMC Sport déplore un profond "manque de respect", surtout vis-à-vis des supporters.

"C'est dramatique, vraiment." Jérôme Rothen n’y va pas par quatre chemins. La polémique liée aux Parisiens qui ont fait la fête jeudi pour les anniversaires d’Edinson Cavani, Angel Di Maria et Mauro Icardi est trop grosse pour lui. D’autant qu’elle fait suite à un concert d’autres problèmes, entre les insultes du frère de Presnel Kimpembe, le clash Neymar-staff médical, l’affaire Thomas Meunier qui ignorait qu’il serait suspendu en cas de carton jaune en Allemagne…

"Mais alors celle-là, je n’en reviens toujours pas. Vraiment, ils se foutent de la gueule du monde", lance le membre de la Dream Team RMC Sport dans Rothen Régale ce vendredi.

"Comment peux-tu avoir envie de faire la fête?"

"La vérité, c’est le rectangle vert et les huitièmes de finale de la Ligue des champions où le PSG est, tous les ans, la risée de l’Europe", estime Jérôme Rothen. Le résultat ramené du Signal Iduna Park mardi (2-1) face à Dortmund sonne comme un gros couac. D’où l’incongruité de cette fiesta endiablée, seulement deux jours plus tard.

"Quand tu perds de cette façon-là, avec tout ce qui s'est dit avant et après ce match… Si tu as un minimum de conscience professionnelle, comment peux-tu avoir dans la tête l'envie de faire la fête?", s’interroge Jérôme Rothen, qui ajoute: "En plus, aujourd’hui avec les réseaux sociaux, tu sais très bien que tout va être médiatisé."

"C'est un manque de respect envers les supporters"

L’ancien joueur du PSG (2004-2009) appelle à se mettre "à la place des gens qui aiment ce club, qui ne sont pas seulement de passage comme les joueurs". "Nous autres, joueurs, sommes seulement de passage. Qu'on s'identifie au club ou pas, qu'on ait des résultats ou pas, peu importe. Je ne demande pas aux joueurs du PSG de chanter qu'ils aiment le club, parce que ce n'est pas la vérité. Ils sont là parce que financièrement, ça va très bien ici. La plupart sont des mercenaires. Mais le problème, c'est que ça va plus loin: c'est l'image du club qui est encore mise en avant. C'est un manque de respect envers les supporters, envers les gens qui travaillent pour le club, envers ceux qui te payent...", poursuit-il.

Et après l’avoir mis "plus bas que terre avant et après" la défaite à Dortmund, Jérôme Rothen a "envie de plaindre" Thomas Tuchel: "Il agit en fonction de la fatigue des joueurs pour qu'ils récupèrent. 'Jour off', ça ne veut pas dire 'dinguerie', ça veut dire 'récupération'. (...) Quand tu as un tel statut, un tel salaire, tu as des devoirs."

N.B