RMC Sport

Valbuena, la grande semaine du « Petit »

Mathieu Valbuena

Mathieu Valbuena - -

Remarquable avec les Bleus, le milieu offensif marseillais de poche espère profiter de la blessure de Loïc Rémy pour conclure en beauté une riche semaine, dimanche contre Monaco au Stade-Vélodrome (21h).

Le football est parfois cruel. Le 3 septembre au Stade de France, le malheureux Loïc Rémy, touché aux adducteurs, a malgré lui lancé la belle semaine de son coéquipier, Mathieu Valbuena, avec qui il partageait sa chambre à Clairefontaine. Entré en jeu après trente minutes face à la Biélorussie (0-1), le petit Marseillais n’a pu empêcher la défaite des Bleus. Mais il fut l’un des seuls à donner du rythme à une partie très fermée : « Quand j’entre sur le terrain, je me donne toujours à fond, explique Valbuena. Je pense aux moments difficiles que j’ai connus. Je ne calcule pas. Je me lâche. »
Laurent Blanc a aimé. Dès le lendemain, le sélectionneur mettait en avant ses prises de risque, son culot. « Mathieu nous a fait du bien », résume le Président. « Je n’ai rien à perdre, enchaîne Valbuena. Jouer pour son pays, c’est très fort. J’apprécie ces moments. »

« Un gros test contre Monaco »

« Le Petit », comme le surnommait Eric Gerets, son premier entraîneur à l’OM, a davantage encore savouré sa cinquième sélection, quatre jours plus tard à Sarajevo face à la Bosnie (2-0). Titulaire pour la première fois sous le maillot tricolore, l’ancien joueur de Libourne a offert une « mystérieuse » passe décisive à Malouda sur le deuxième but français.
Volontaire ou pas, sa chute en tapant dans le ballon laissait planer le doute : « On ne pourra jamais empêcher les gens de dire que je ne l’ai pas fait exprès, soupire le Phocéen. Mais c’était bien une passe volontaire. Je suis devant le but pour frapper, mais sur la passe d’Abou (Diaby), je sens l’appel de Flo (Malouda). Je lui dévie le ballon et il la met au fond. »

De plus en plus à son aise en équipe de France où ses statistiques sont déjà flatteuses (1 but et une passe décisive en 5 sélections), Mathieu Valbuena a désormais l’esprit tourné vers le championnat et la venue de Monaco, dimanche au Stade-Vélodrome (21h). Une rencontre où l’international devrait encore profiter de la blessure de Loïc Rémy, indisponible une dizaine de jours. « Le championnat est notre quotidien et on a un gros test contre Monaco. Il faut penser à ce match, pas aux suivants. Ce serait la meilleure façon pour se casser la figure. » Le Marseillais fait référence à la venue du Spartak Moscou mercredi pour la première journée de poules de la Ligue des champions. Une belle occasion de prolonger encore un peu plus encore une semaine déjà mémorable.

AB et FG