RMC Sport

PSG-Manchester United: "miracle", "Marc de triomphe", la presse anglaise se lâche

La qualification inespérée de Manchester United aux dépens du PSG pour les quarts de finale de la Ligue des champions, mercredi, a inspiré les journaux et tabloïds anglais, qui ont barré leurs Unes de jeux de mots.

Manchester United a réalisé l’impensable en se qualifiant pour les quarts de finale de la Ligue des champions, mercredi. Battus 0-2 à l’aller à Old Trafford, les Anglais se sont imposés 1-3 sur le terrain du PSG dans un scénario complètement décousu et qui a trouvé son dénouement dans un penalty de Marcus Rashford dans les arrêts de jeu. 

(Ci-dessous, la Une du cahier Sports du Mirror)

-
- © -

Le jeune international anglais fait la Une de plusieurs cahiers Sports de tabloîds anglais avec ce jeu de mots "Marc de Triomphe", en référence au monument parisien. Le Daily Mirror, le Sun et Manchester Evening News utilisent le même titre pour saluer le cran de l’international anglais. Le Daily Mail évoque un "Miracle à Paris". 

Le Daily Star évoque lui l’appelle à l’assistance vidéo qui a permis à Manchester United de bénéficier d’un penalty dans les arrêts de jeu sur une main involontaire de Presnel Kimpembé. "Var Var Boom", titre le tabloïd (la Une ci-dessous) qui utilise la même photo de joie des Mancuniens avec Lukaku, auteur d’un doublé, qui saute au-dessus de ses partenaires. 

-
- © -

Cette qualification historique (en termes de pourcentage de chance) figure également en bonne place dans les journaux plus sérieux. The Telegraph lui accorde même une petite place sur sa Une avec la mention "Miracle à Paris". Le cahier Sports fait lui une référence au scénario de la finale de la Ligue des champions en 1999 quand Manchester United avait levé la Coupe aux grandes oreilles en renversant le Bayern Munich (2-1) avec deux buts dans les arrêts de jeu. "La fête de United comme si c’était 1999".

-
- © -

The Guardian y va d’un consensuel "Un superbe United étourdit le PSG" qui occulte le fait que ce n’est justement pas un "superbe United" qui a sorti le PSG. Metro Sport félicite, lui, Ole Gunnar Solskajer avec cette victoire dans les arrêts de jeu qui rappelle le fameux "Fergie Time", quand les Red Devils renversaient les matchs en fin de match. "C’est le Ole Time", clame le journal.

Nicolas Couet