RMC Sport

PSG-Manchester United: Neymar réconfortant, la colère d'Al-Khelaïfi… les coulisses du fiasco

Assommés par leur élimination cauchemardesque en 8eme de finale de la Ligue des champions aux dépens de Manchester United (1-3), les joueurs du PSG sont restés de longues minutes enfermés dans leur vestiaire après la rencontre. Mais dans les coulisses du Parc des Princes, d'autres acteurs ont animé de diverses façons l'après-match.

Un silence. Des soupirs. Et soudain, une voix qui s’extirpe de ce désert. Dans le vestiaire du Paris Saint-Germain après l’élimination en 8eme de finale de Ligue des champions face à Manchester United (1-3) mercredi soir, seul Nasser Al-Khelaïfi est venu prendre la parole devant ses joueurs. Des hommes qui sont restés têtes basses, regards dans le vide pendant de longues minutes. Il aura fallu attendre près d’une heure après le coup de sifflet final pour voir le premier joueur quitter le vestiaire. Un long moment où les joueurs n’ont souhaité parler avec personne pour prendre le temps d’encaisser et de comprendre ce qu’il venait de se passer sur la pelouse du Parc des Princes.

Nasser Al-Khelaïfi passe sa colère sur une porte

Quelques minutes plus tôt, pourtant, dans le hall où les vestiaires des deux équipes se rejoignent, l’ambiance était tout autre. Dès la fin de la rencontre, Nasser Al-Khelaïfi, fou de rage contre l’arbitrage, a laissé exploser sa colère contre une porte. Une image très rare qui en disait long sur la frustration générée par ce penalty en interne. Même situation pour Neymar, qui a débarqué dans les couloirs en essayant de se rendre dans le bureau des arbitres avant d’être retenu par des membres du staff du PSG.

Neymar est venu réconforter Tuchel

Une fois la colère retombée, le Brésilien s’est mué en confident pour ses coéquipiers. Mais aussi pour Thomas Tuchel. C’est peut-être l’une des actions les plus fortes de la soirée. Lorsque le Brésilien a retrouvé un entraîneur abattu dans les travées du Parc des Princes, il n’a pas hésité à venir lui offrir une longue accolade. Signe de la proximité qui règne entre les deux hommes. Il faut dire que depuis son départ au Brésil, il ne s’est pas passé un jour sans que Thomas Tuchel prenne des nouvelles de son joueur. Chez les adversaires du soir, Paul Pogba a également eu des mots réconfortants envers ses amis d’en face Gianluigi Buffon et Daniel Alves, connus sous le maillot de la Juventus. Le Français est resté un long moment à discuter avec Neymar, demandant des nouvelles de son pied.

Un hall comme terrain de fête pour Manchester

Frustrée, tendue, en colère après cette élimination, la délégation du Paris Saint-Germain l’a été encore plus par l’attitude des Mancuniens dans le hall des joueurs, juste après le tunnel menant à la pelouse. Selon plusieurs témoins, Patrice Evra, qui faisait partie de la délégation de Manchester United, et plusieurs personnes proches du club anglais ont fêté de manière presque arrogante cette victoire. "C’était trop, soupire un proche du PSG. Surtout, c’était devant tout le monde. Ça criait, ça dansait… Ils auraient pu le faire dans leur vestiaire." La situation s’est un peu tendue en fin de soirée avec la sécurité du Paris Saint-Germain qui est intervenue pour tenter de ramener du calme dans le hall entre les deux vestiaires. Dans tout ça, le seul membre de la direction du PSG qui s'est fait discret a été Antero Henrique, très peu visible tout au long de la soirée.

Mohamed Bouhafsi avec Loïc Tanzi