RMC Sport

PSG: les conséquences économiques désastreuses de l’élimination

L’élimination du PSG en 8es de finale de la Ligue des champions aura un impact économique important à moyen ou long terme pour le club qui a tout de même touché plus d’argent que la saison dernière. Explications.

Personne n’osait y croire. Et pourtant. Le PSG s’est sabordé face à Manchester United (1-3), mercredi et a dit adieu à la Ligue des champions dès les huitièmes de finale pour la troisième année de rang. Un nouveau revers catastrophique sportivement mais aussi économiquement pour un club en quête constante de rentrée d’argent pour entrer dans le cadre du fair-play financier. A court terme, pourtant, le PSG quitte la compétition avec un chèque plus important que la saison dernière lors de laquelle les Parisiens avaient quitté l'épreuve au même stade.

Près de 20 millions d'euros de plus

"La Ligue des champions a été valorisée cette saison, explique Pierre Rondeau, économiste du sport et consultant pour RMC Sport. En étant éliminé en 8e de finale, le PSG va partir avec un chèque de 80 millions d’euros. La saison passée, au même stade de la compétition, c’était 62 millions d’euros."

Le PSG visait au moins les quarts pour compenser la perte d’un contrat de sponsoring

Des chiffres qui sonnent comme un détail au regard des retombées bien plus néfastes à moyen et long terme sur les finances du club, qui avait misé sur une qualification en quarts de finale pour combler un déficit à venir. "A la fin de la saison, le PSG va perdre un très juteux contrat avec l’office du tourisme qui ne pourra pas être compensé malgré la négociation avec un nouveau contrat de sponsoring, précise Rondeau. Il y aura un perte sèche parisienne. Les dirigeants parisiens visaient a minima un quart de finale de Ligue des champions qui auraient permis de combler le manque à gagner."

"Catastrophique" pour la réputation

Cela pose également un énorme problème sur l’image du club, qui est actuellement en discussions avec Nike, son équipementier, pour revoir son contrat à la hausse. Le camouflet de l’élimination face à Manchester United tombe donc au très mauvais moment.

>> Pour suivre la Ligue des champions, cliquez ici pour vous abonner aux offres RMC Sport

"C’est catastrophique, juge Rondeau. A long terme, c’est au niveau de la réputation du PSG avec cette troisième élimination consécutive en 8es de finale. Ils n’ont jamais passé les quarts de finale depuis 2011. Le PSG a la réputation d’être un loser, si ce n’est le loser européen."

Moins en position de force face à Nike

Un constat terrible qui aura inévitablement des retombées sur les "ventes de maillots, le merchandising mais aussi la renégociation qu’il y a avec l’équipementier américain pour le maillot", énumère Rondeau. Il développe. "Les Parisiens demandent à monter à 50, 60, 70 millions d’euros, explique-t-il. Aujourd’hui, ils ont contrat qui se situe 25 et 30 millions d’euros. On sait que Manchester United a un contrat de 80 millions d’euros, Arsenal et Manchester City, 75 millions d’euros. Le PSG voulait atteindre ce niveau mais le club a la réputation d’être un loser européen. L’équipementier américain va dire ‘je ne peux pas mettre autant d’argent parce que vous n’êtes pas suffisamment bons, performants, connus et reconnus’."

Nicolas Couet