RMC Sport

Nice : le président allume Grégoire Puel

-

- - -

Parti de Nice pour rejoindre le Havre en de saison dernière, Grégoire Puel avait regretté vendredi le comportement de ses anciens dirigeants, coupables selon lui de ne pas l’avoir suffisamment protégé. Le président niçois Jean-Pierre Rivère lui a adressé une réponse cinglante ce dimanche.

Alors qu’il est parti de Nice depuis bientôt six mois, la cicatrice semble pourtant toujours bien vive. Pris en grippe par le public azuréen, le fils de Claude avait dû quitter l’OGCN en juillet dernier pour rejoindre le Havre. Discret dans les medias, Grégoire Puel est sorti de sa réserve vendredi pour évoquer sa période niçoise. Sans masquer sa rancœur vis-à-vis de ses anciens dirigeants. « Ils ont préféré se protéger eux-mêmes en allant dans le sens des supporters, plutôt que de me protéger moi, a regretté le latéral de 23 ans dans les colonnes de l’Equipe. Pour le bien du club, j'ai été la pomme pourrie. Le moindre problème m'était mis sur le dos. »

Rivère : « Je vais envoyer à Grégoire une compilation de ses matches à Nice »

Dans cet entretien, Puel, qui a été titularisé avec le Havre (4e de Ligue 2) neuf fois cette saison, estime avoir le niveau pour la Ligue 1. Interrogé par Nice Matin sur la sortie de son ancien joueur, le président niçois Jean-Pierre Rivère s’est montré très clair sur les raisons qui ont motivé le départ du joueur. « Pour les fêtes de Noël, je vais envoyer à Grégoire une compilation de ses matchs à Nice, a prévenu Rivère. S'il veut bien descendre de son piédestal, il comprendra enfin pourquoi on ne l'a pas conservé au club. »

la rédaction