RMC Sport

Arsenal a toujours le blues

Arsenal a toujours le blues

Arsenal a toujours le blues - -

Dans des conditions climatiques délicates, Arsenal et Chelsea se sont quittés dos à dos au terme d’une partie poussive (0-0). Les Gunners marquent le pas et ratent l’occasion de passer leaders devant Liverpool.

Les chocs annoncés gardent assurément une saveur amère cette saison en Premier League. Dans un derby londonien présenté comme une rencontre au sommet entre deux prétendants au titre, Arsenal et Chelsea ont livré un spectacle loin d’être proportionnel à l’enjeu, ce lundi soir en clôture de la 17ème journée (0-0). D’un côté comme de l’autre, les deux formations ont eu toutes les peines à emballer un match ô combien soporifique. José Mourinho, conscient des errements défensifs de ses joueurs dernièrement (8 buts concédés sur les 4 derniers matches de championnat), se disait enclin à « revenir à jeu plus défensif ». Et c’est ce que le technicien portugais a habilement fait, alignant une équipe afin de laisser le ballon à Arsenal et opérer en contre-attaque. 

Les Gunners, eux, ont confirmé tous les doutes qui les habitent en ce moment. Ralentis par Everton (1-1), étrillés par Manchester City il y a une semaine (6-3), ils ont semblé perdre les certitudes qui les accompagnaient jusqu’ici. Pourtant dominateurs, les hommes d’Arsène Wenger ont connu un déchet considérable. Arteta et Ramsey ont ainsi souvent privilégié les longues transmissions pour des résultats infructueux. En quatre-vingt-dix minutes, Arsenal ne s’est créé aucune occasion franche. Incapables de s’imposer contre Manchester United, City et maintenant Chelsea, les Londoniens peinent à s’ériger comme un futur champion dans les grands rendez-vous. Du coup, c’est Liverpool qui fêtera Noël en leader de Premier League grâce à une meilleure différence de buts.

La barre de Lampard puis... plus rien

Invaincu face à Arsène Wenger en dix confrontations (5 nuls et 5 défaites), Mourinho a presque réalisé le coup parfait. Au terme d’une première période fastidieuse, le seul coup d’éclat est venu de l’éternel Frank Lampard. Parfaitement servi par Eden Hazard dans le dos de la défense d’Arsenal, le milieu de terrain a malheureusement vu sa reprise de volée s’écraser sur la barre transversale (32e). Hormis ce frisson, le néant. Ou presque. Olivier Giroud, qui marque lui aussi le pas en ce moment, est le seul à avoir eu l’opportunité d’offrir la victoire aux siens. Mais, trop maladroit (79e) ou mal servi (85e), le Français a manqué de tranchant. D’habitude si prolifique en buts, ce derby londonien a donc accouché d’un triste match. Les Reds de Liverpool se réjouissent de ce cadeau reçu avant Noël. 

Lire aussi : 

>> En images : Chelsea la joue comme Arsenal

>> Le classement de la Premier League

>> L'actualité de la Premier League

R.D.