RMC Sport

Premier League: le Liverpool de Klopp peut-il égaler les Invincibles d’Arsenal?

Auteur d’une première partie de saison incroyable, Liverpool n’a toujours pas perdu en championnat et reste en course pour rejoindre les Invincibles d’Arsenal au panthéon de la Premier League. S’il leur reste du chemin pour y parvenir, ces Reds-là en semblent bien capables.

Après les Invincibles d’Arsenal, les Inarrêtables de Liverpool? Consultant pour Amazon Prime, Thierry Henry a peut-être déjà imaginé bien malgré lui le futur sobriquet des Reds 2019-2020, qui ont terrassé leur dauphin Leicester jeudi lors de la 19e journée de Premier League (4-0). Toujours invaincus en championnat à la fin de la phase aller – 17 victoires, un nul –, les joueurs de Jürgen Klopp survole l’Angleterre du football.

Egalement champion d’Europe et du monde (des clubs, tout fraîchement) en titre, Liverpool est bien inarrêtable cette saison, et les premiers fantasmes d’une performance égale voire supérieure à celle d'Arsenal version 2003-2004 commencent à fleurir.

United, le dernier à résister

Cette saison-là, l’équipe d’Arsène Wenger avait terminé avec un bilan prodigieux de 26 victoires pour 12 nuls (et zéro défaite donc), écrasant tel un rouleau-compresseur le championnat anglais grâce à Thierry Henry, Patrick Vieira, Jens Lehmann ou encore Robert Pirès. A l’époque, la presse anglaise était catégorique: personne ne parviendrait plus jamais à reproduire tel exploit.

Arsenal 2003-2004
Arsenal 2003-2004 © ICON

Mais seize ans plus tard – et avec Mohamed Salah, Virgil van Dijk, Trent Alexander-Arnold et autre Sadio Mané –, les Reds ne sont pas mal lotis non plus, et ont le potentiel pour aller au bout sur la scène britannique sans trébucher. Dans les affrontements avec les gros, Arsenal (3-1), Chelsea (1-2), Tottenham (2-1) et Manchester City (3-1) n’ont rien pu faire, seul United (1-1) réussissant à tenir tête à l’ogre paré de rouge. Avec un groupe inchangé cet été, dans lequel aucune individualité ne cherche, à se mettre plus en avant qu’une autre.

"Une équipe formidable" pour Guardiola, "la grande classe" pour Rodgers

46 buts mis, seulement 14 encaissés, les Reds ont de quoi faire peur à tout le monde, sans exception. Notons quand même leurs trois défaites toutes compétitions confondues cette saison, lors du Community Shield face à City (1-1, 4-5 t.a.b.), de la première journée de Ligue des champions à Naples (2-0), et avec une équipe ter en quart de finale de League Cup à Aston Villa (5-0). Mais les Invincibles d’Arsenal aussi avaient chuté sur les autres tableaux.

Après leur déroute face à Liverpool, le Cityzen Pep Guardiola a parlé d’une "équipe formidable", et le Fox Brendan Rodgers avait appuyé sur la "grande classe" de son adversaire. Rien ne semble donc pouvoir contrecarrer la marche en avant des leaders de Premier League, qui n’ont plus remporté le championnat depuis 1990. Si ce n’est Liverpool lui-même.

Romain DAVEAU (@daveauromain)