RMC Sport

Une banderole "Wenger out" aperçue pendant… Nouvelle-Zélande - Fidji

-

- - -

Contesté par les supporters d’Arsenal, Arsène Wenger a eu « droit » à une banderole réclamant son départ dans le stade de…. Wellington, théâtre du match entre la Nouvelle-Zélande et les Fidji ce mardi.

La fronde anti-Wenger prend de l’ampleur. Elle traverse même les océans. Contesté par les supporters d’Arsenal, l’entraîneur français avait déjà eu droit à des manifestations contre lui ou un avion passant en plein match pour réclamer son départ. Rien de dingue lorsque cela se passe en Angleterre. Mais là, le départ de Wenger, qui n’a plus conduit son équipe au titre de champion depuis 2004, a été demandé via une banderole accrochée… au Westpac Stadium de Wellington !

A lire aussi >> VIDEO. Arsenal : des avions passent avec un message anti-Wenger… puis pro-Wenger ! 

Dans un stade quais-vide

Dans un stade de 35 000 places quasi-vide pour le match entre la Nouvelle-Zélande et les Fidji (2-0), ce mardi en éliminatoires de la Coupe du monde 2018, trois jeunes hommes ont placé une banderole sur laquelle était inscrit : « Wenger out » (« Wenger dehors »). Pas forcément très utile, puisque l'Alsacien a indiqué il y a quelques jours qu'il savait déjà s'il allait poursuivre l'aventure à Arsenal ou pas. Sans dévoiler sa décision. 

A lire aussi >> Wenger confirme que Suarez voulait venir à Arsenal (et qu’il a été trompé par une fausse clause) 

Alexandre Alain Rédacteur