RMC Sport

Imbroglio à Palerme, qui ne s'est pas inscrit à temps en Serie B

Supporters de Palerme

Supporters de Palerme - Icon Sport

Le club de Palerme, qui a récemment changé de propriétaire, mais qui reste en proie à des difficultés financières, avait jusqu'à lundi soir pour s'inscrire en Serie B pour la saison prochaine. Problème: la Ligue italienne n'a pas reçu son dossier à temps.

Des fans en colère, regroupés en pleine nuit devant le siège du club, le maire de la ville obligé de s'exprimer pour demander des comptes, et une question: le club de Palerme est-il en train de couler? Alors que la formation sicilienne, rétrogradée administrativement en Serie C (3e division), puis repêchée, avait jusqu'à lundi soir, à minuit pile, pour s'inscrire en Serie B en vue de la saison prochaine, des sources à la Ligue, selon plusieurs médias italiens, ont expliqué ne pas avoir reçu les éléments en temps et en heure. En clair: que Palerme ne s'est pas engagé pour disputer le championnat.

Le nouveau patron du club assure avoir tout envoyé à 23h59

Une information inquiétante, d'autant plus que le club a récemment changé de mains après le départ du légendaire Maurizio Zamparini, le "mange entraineurs", et souffre encore de difficultés financières. D'où la mobilisation des fans, sitôt l'information révélée dans la soirée. Alors que la tension commençait à monter devant le siège de la formation, forçant les policiers à intervenir, le maire s'est mué en porte-parole des citoyens inquiets. "La ville et les fans ont le droit de savoir ce qu'il se passe et les raisons de cette non-inscription en Serie B, a déclaré Leoluca Orlando aux journalistes présents sur place. C'est une situation de confusion que nous espérions ne pas avoir à revivre. Nous ne souhaitons pas une nouvelle catastrophe pour le football à Palerme..."

Face à la pression populaire, Salvatore Tuttolomondo, le nouveau patron de la formation rosanero, a donc improvisé une conférence de presse vers une heure du matin, comme le rapporte la Repubblica. Le dirigeant a tenté de se montrer rassurant, en expliquant que le club avait tout fait dans les règles, en envoyant les derniers documents... à 23h59. Sauf qu'aux dernières nouvelles, les officiels à la Ligue auraient conclu que les papiers sont arrivés trop tard, et qu'ils n'auraient pas été transmis de la manière demandée par le protocole. L'épisode n'est donc pas fini.

CC