RMC Sport

Affaire Sissoko : Sadran ira « jusqu’au bout »

-

- - -

En prenant la décision d’écarter son milieu de terrain ce soir à Paris en Coupe de France et pendant un moment, Olivier Sadran sait le risque qu'il prend, notamment d'affaiblir son équipe (déjà privée de Zébina, blessé et d'Abdennour, à la CAN avec la Tunisie). Mais le président du TFC affirme qu’il ira au bout de sa logique en réponse au pré-contrat signé par Moussa Sissoko avec Newcastle pour la saison prochaine: « Je ne fais pas ça comme un desperado, c'est une question de comportement, affirme la patron des Violets. Imaginer que je n'irais pas au bout, c'est mal me connaître. » Selon nos informations, Toulouse a proposé depuis plusieurs semaines une prolongation au joueur, assorti d'une prime à la signature d'un million d'euros et d'une clause de départ fixée à cinq millions. Mais le joueur et son entourage auraient refusé, tout comme l'idée d'un transfert à Monaco ou Marseille, clubs intéressés, au mois de janvier. La situation est donc figée. Et à deux mois des deux matchs de qualification des Bleus face à la Géorgie (22 mars) et l'Espagne (26 mars), elle risque de le rester pour l'international français.

W.T.