RMC Sport

Agacé par Sio et Montpellier, Ruello se fâche: "Il n’y a pas écrit "pigeons" à l’entrée de la Piverdière !"

René Ruello

René Ruello - AFP

Ecarté à Rennes par Christian Gourcuff, Giovanni Sio qui s’est mis d’accord avec Montpellier s’est plaint de la passivité de ses dirigeants. La réponse de son président René Ruello, ce lundi chez nos confrères de Ouest France, est cinglante.

Giovanni Sio n’est pas encore à Montpellier. L’attaquant du Stade Rennais qui n’entre pas dans les plans de son entraîneur Christian Gourcuff s’est pourtant mis d’accord avec le club entraîné par Michel Der Zakarian. Et le MHSC a bien transmis une offre au club breton pour recruter le joueur de 28 ans (9 buts en L1). Seul souci et de taille, le Stade Rennais n’est pas du tout satisfait par cette proposition. Et il n’a pas non plus apprécié la sortie de son attaquant, lequel s’est plaint de ne pas avoir de nouvelle de son club. "Ils ne répondent pas à Montpellier qui a fait une offre ! C’est un manque de respect total, a soufflé Sio dimanche dans L’Equipe. A partir du moment où ils ne comptent pas sur moi, je ne comprends pas pourquoi ils laissent traîner le truc comme ça." 

Rennes va "évoquer sereinement son avenir"

Alors que le joueur est attendu ce lundi à l’entraînement, son club a indiqué qu’une réunion est prévue dans les prochains jours "afin d'évoquer sereinement son avenir pour étudier les offres potentielles en préservant les intérêts du club et du joueur" selon un communiqué du club

"Une proposition à 1,3 M€, c’est… non"

René Ruello, égale à lui-même, n’a pas manié la langue de bois. "J’ai répondu aux mails de Laurent Nicollin, comme c’est d’usage, et je ne compte plus les heures passées au téléphone avec l’agent de Giovanni, a déclaré le président rennais à Ouest-France. Ses déclarations, c’est n’importe quoi… (…) Il n’y a pas écrit "pigeons" à l’entrée de la Piverdière ! Le joueur et le club se sont mis d’accord sans nous en parler, puis seulement dans un second temps, ils ont pris contact avec nous pour nous dire : "On s’est mis d’accord avec Giovanni, on va vous donner telle somme." Mais ça ne marche pas comme ça ! Puis on parle d’un garçon qui a mis neuf buts l’an dernier, joue plus de trente matches par an (34 apparitions en Ligue 1 la saison dernière avec Rennes et 34 également la précédente). Une proposition à 1,3 M€, c’est… non."

A lire aussi>> Rennes: Ruello démolit les recrues de Bordeaux et Angers… et aussi Ntep

AB