RMC Sport

Ancelotti, des stars plein la hotte ?

-

- - -

Les actionnaires qataris comptent sur le technicien italien pour gagner des titres, autant que pour attirer des joueurs de classe internationale. Mais est-ce si simple que ça ?

Dans le sillon de Carlo Ancelotti, le PSG va-t-ilattirer des stars au Parc des Princes ? Si les propriétaires qataris ont jeté leur dévolu sur le double vainqueur de la Ligue des champions (2003, 2007), c’est autant pour ses compétences et sa capacité à faire gagner des titres à son équipe que pour son pouvoir d’attraction sur le marché des transferts. Bien plus connu et reconnu qu’Antoine Kombouaré hors de nos frontières, l’ex-coach de Chelsea et l’AC Milan jouit d’une aura qui devrait servir les intérêts du club de la capitale. « C’est une personnalité, quelqu’un de reconnu dans le monde du football, confirme l’ancien gardien parisien Grégory Coupet. Il a gagné des trophées. Compte tenu de cette notoriété, il sera peut-être plus facile pour les Qataris d’enrôler des joueurs de dimension internationale. On va voir. »

Un agent : « La première carte de visite, c’est le club »

A l’heure où l’arrivée de David Beckham semble de plus en plus évidente et où les plus grands noms circulent pour le prochain mercaro d’hiver (voir encadré), l’aura et les contacts du technicien transalpin sont deux précieux atouts pour le PSG. « Ancelotti n’a pas seulement un réseau en Angleterre et en Italie, mais dans le monde entier, argumente Frédéric Guerra, un agent influent. Les entraîneurs comme lui ont une telle aura qu’ils sont capables de recruter partout. »
Alors que de nombreuses voix s’indignent du limogeage d’Antoine Kombouaré, Frédéric Guerra estime que l’arrivée d’Ancelotti n’est pourtant pas une garantie absolue. « Il n’y a pas un joueur qui a pu dire qu’il ne vient pas parce qu’il y a un « petit » entraîneur, poursuit Frédéric Guerra. La première carte de visite, c’est le club, ses titres, les possibilités d’en gagner d’autres, l’endroit où l’on joue. On fait avec l’entraîneur en place. » Visiblement, les Qataris ne partagent pas vraiment le même avis….

Le titre de l'encadré ici

Qui après Beckham ?|||

Alors que la signature de la star anglaise n’est plus qu’un secret de Polichinelle, d’autres noms circulent dans la capitale. Selon Le Parisien de ce samedi, Leonardo aurait fait de son compatriote Kakà (29 ans) l’une de ses priorités pour cet hiver. Barré par la concurrence au Real Madrid, le joueur âgé de 29 ans a le profil pour séduire le PSG. Argument de poids, Kakà a joué sous les ordres de Carlo Ancelotti à l’AC Milan. Le club lombard est justement en concurrence avec Paris au sujet d’une autre star : Carlos Tevez. L’attaquant de Manchester City souhaite rejoindre le club italien, mais aucun accord n’a encore été trouvé. Autant dire que les feuilletons sont loin d’être terminés cet hiver au PSG.