RMC Sport

Aulas : « Priorité à l'attaque »

-

- - -

De passage à Paris pour présenter la monoplace OL qui participera à la Superleague Formula, le président lyonnais Jean-Michel Aulas est revenu sur l'actualité transferts de son club.

Jean-Michel Aulas, où en est l’Olympique Lyonnais dans son mercato ?
Il y a des contacts qui ont été pris pour renforcer l'équipe de manière très forte. Chaque année, on prend des risques pour avoir un certain nombre de joueurs. Quand on le fait en France, on nous critique en nous disant qu’on dépouille les autres clubs de leurs meilleurs joueurs. Cette année, on va essayer de se faire pardonner en essayant d’acquérir un certain nombre de joueurs qui évoluent à l’étranger.

Comme Lisandro Lopez par exemple, l'attaquant argentin du FC Porto ?
Je n'ai pas d'information particulière sur ce joueur, il y a une dizaine de négociations en cours. J’ai dit que tous les joueurs de talent intéressaient l’Olympique Lyonnais, mais tous les joueurs qui ont été cités ne sont pas obligatoirement nos cibles. On a envie de faire une bonne équipe l’année prochaine. Cela suppose un certain nombre de départs et d'arrivées.

Vous vous faites plus discret cette année…
La discrétion est essentielle en matière de transferts. Quand je m’en occupais directement, j’avais peut-être tendance à parler un peu trop… Je vais essayer de moins parler et on va voir si les affaires sont plus faciles à réaliser.

Pouvez-vous toutefois nous dire un mot concernant Patrick Vieira ? Y a-t-il une chance de le voir à Lyon la saison prochaine ?
C’est toujours très difficile de faire revenir en France un joueur qui a évolué à l’étranger dans les nations les plus fortes du football européen. Il peut faire partie des gens qui nous intéressent, mais il nous faut d‘abord régler un certain nombre de priorité, notamment sur le plan de l’attaque où c’est là que nous allons faire les premiers efforts. Il y a des joueurs qui, en plus d’être bons, ont aussi une forte personnalité. Le fait de jouer en équipe de France est un atout supplémentaire. A partir de là, tous les joueurs qui ont ce profil là peuvent nous intéresser…

Et Karim Benzema, sera-t-il toujours lyonnais l’an prochain ?
On peut tout imaginer, mais je crois que Karim a dit qu’il souhaitait rester encore un an à Lyon. Je pense aussi que Kaka, Cristiano Ronaldo, ont peut-être imaginé rester dans leurs clubs respectifs, et on l’a vu, il y a eu un tsunami appelé Real Madrid qui a engendré des réactions de Milan, de Chelsea, de Manchester City, demain de Manchester United. Au stade où on en est, il y a plus de chances que Karim reste à Lyon l’année prochaine que le contraire, mais je ne peux pas vous cacher qu’il fait l’objet de sollicitations. Il y a des gens qui se sont renseignés mais jusque-là j’ai pu les convaincre de ne pas aller plus loin.

La rédaction