RMC Sport

Aulas : « Réaliser un transfert important »

Jean-Michel Aulas

Jean-Michel Aulas - -

Entre l’élimination en Coupe de France à Epinal et un déplacement à Troyes samedi, Jean-Michel Aulas est longuement revenu sur le mercato d’hiver ce vendredi. Le président de l’OL ne le cache pas, il faut vendre pour renflouer les caisses.

Jean-Michel Aulas, comment réagissez-vous à l’absence de sanction à l’égard d’Ibrahimovic à la suite de son geste sur Lovren lors de PSG-Lyon ?

S’il n’y a pas eu de sanction, c’est que la commission de discipline a estimé que le geste était involontaire. Il faut donc respecter toutes les interprétations, même quand elles ne sont pas conformes à ce que je pense. Soyons beaux joueurs.

Attendez-vous une réaction de vos joueurs à Troyes ce samedi après l’élimination en Coupe de France face à Epinal ?

Oui, ce sont des grandes personnes, des adultes. Cette élimination a fait très mal. C’est une déception mais j’ai confiance en l’avenir. Je suis persuadé qu’en s’investissant à fond, on sera payé en retour. Je souhaite que les joueurs démontrent qu’on a eu raison de ne pas monter au créneau et de leur faire confiance.

Lisandro a rendu son brassard cette semaine. Cela vous a-t-il surpris ?

Oui. J’en suis très peiné. Ce sont des choses de terrain qu’il faut voir avec l’entraineur (Rémi Garde) ou Lisandro. Elles ne doivent pas être évoquées par le président mais c’est vrai que j’ai été surpris.

L’OL sera-t-il actif lors de ce mercato ?

Nous avons évoqué le départ d’un joueur, peut-être deux. Ce n’est ni une obligation sportive, ni une obligation économique. Cela correspond à ce que nous avons dit à un certain nombre de partenaires financiers. Monzon va partir en prêt avec option d’achat à Fluminense. Ce club, champion du Brésil, suivait Fabian depuis longtemps. Il y aura d’autres mouvements. L’idéal serait de réaliser un transfert important. Cela nous permettrait d’être en ligne avec les décisions du conseil d’administration. Si ce n’est pas le cas, il peut y avoir un ou deux autres prêts. Le but est de diminuer la masse salariale.

La piste Chelsea est-elle toujours d’actualité pour Gomis ?

Il y a un certain nombre de discussions mais pas uniquement avec l’Angleterre. Bafé avait évoqué la piste Chelsea. Elle lui semblait valorisante. Mais il y a d’autres propositions. Cela va s’accélérer lors des 15 derniers jours du mercato.

L’équipe féminine vient par contre de se renforcer avec les arrivées de deux stars, la Japonaise Shinobu Ohno et l’Américaine Megan Rapinoe…

C’est quelque chose d’extraordinaire pour Lyon et le football féminin. Ce sont deux opportunités remarquables sur le plan économique. Ce sont deux stars du foot féminin. Elles sont suivies par leurs médias, leurs sponsors. Pour l’OL, c’est une opération valorisante en termes d’image et de relation avec les partenaires. Quand le PSG investit des centaines de millions pour essayer d’écraser la concurrence, nous, on n’investit rien. Ce n’est pas un investissement à perte, mais la construction d’un certain nombre de revenus pour le football féminin.

Propos recueillis par Edward Jay