RMC Sport

Ben Arfa : l’entourage du joueur attend de « connaître les intentions du club »

Il n'y a pas eu d'entrevue aujourd'hui entre la direction de l'OM et les représentants du joueur.

Il n'y a pas eu d'entrevue aujourd'hui entre la direction de l'OM et les représentants du joueur. - -

Il n’y a pas eu d’entrevue aujourd’hui entre les conseillers de Ben Arfa et les dirigeants de l’OM et rien ne devrait bouger avant le match face à Auxerre mercredi (19h).

Le conseiller d’Hatem Ben Arfa est arrivé hier à Marseille et quittera la cité phocéenne jeudi. Quarante-huit heures pour « voir le joueur à l’entrainement, assister au match face à Auxerre ». Deux jours aussi au cours desquels, l’entourage du milieu offensif n’aurait pas refusé une rencontre avec José Anigo pour discuter de l’avenir de Ben Arfa à Marseille. L’entrevue n’a pas eu lieu et ne devrait selon toute vraisemblance pas se faire avant le match de demain soir au Vélodrome. « Sauf si Anigo nous appelle pour le rencontrer ».

Les représentants du joueur attendent de « connaître les intentions du club », sachant qu'en janvier Didier Deschamps devra faire sans ses « Africains » partis à la CAN. Matthieu Valbuena a pour sa part obtenu son bon de sortie. Le résultat du match contre Auxerre pourrait également peser dans les choix de l’OM au mercato hivernal.

La priorité du moment va donc au match contre l’AJA. Un rendez-vous capital pour l’équipe de Didier Deschamps, deuxième, et résolue à prendre les trois points dans l’espoir de recoller à Bordeaux, loin devant avec huit longueurs d’avance. « Quand je suis dans le groupe, je me donne à fond. Pour l’instant, je suis là jusqu’au 23 décembre. On verra après. Je suis un joueur de foot, j’ai envie de jouer. De toute façon, ça ne sert à rien de parler de ça », déclarait le joueur après le 0-0 ramené samedi de Saint-Etienne.

Le conseiller de Ben Arfa confirme que l’Olympiakos est la seule piste sérieuse. « Un grand club structuré, des installations de haut niveau et des objectifs élevés, avec un président qui nous a fait bonne impression ». Des contacts ont eu lieu avec Socrate Kokkalis, qui manie par ailleurs la langue de Molière.

Aujourd’hui, Athènes bruissait des rumeurs les plus folles. On avançait que l’Olympiakos attendait une réponse ferme de la part de l’OM. On allait même jusqu’à dire que Ben Arfa avait refusé l’offre grecque pour des raisons sportives. Le conseiller de l’ancien Lyonnais a pour sa part affirmé attendre le 23 au soir pour parler d’avenir avec son protégé.

La rédaction - Louis Chenaille