RMC Sport

Blanc à l’AS Rome, ce n’est pas pour tout de suite

Laurent Blanc

Laurent Blanc - -

Apprécié par les dirigeants de l’AS Rome, Laurent Blanc ne prendra pas les rênes de l’équipe cet hiver. Zdenek Zeman, l’actuel entraîneur de la Louve, a en effet été confirmé à son poste ce mardi. Mais l’ancien entraîneur des Bleus jouit d’une bonne réputation dans la capitale italienne.

Il faudra patienter encore un peu avant de revoir Laurent Blanc sur un banc de touche. Sur celui de l’AS Rome du moins. Zdenek Zeman, l’actuel entraîneur de la Louve, a en effet été confirmé dans ses fonctions ce mardi à l’issue d’une rencontre avec le directeur général du club, Franco Baldini, et le directeur technique, Walter Sabatini. Une réunion qui faisait suite aux déclarations de l’entraineur tchèque regrettant le trop plein de laxisme accordé aux joueurs. Une sortie qui aurait quelque peu agacé les dirigeants romains. A tel point que ces derniers auraient songé à préparer sa succession et à penser à l'ex-sélectionneur des Bleus pour reprendre en main l’équipe de Francesco Totti.

« Nous avons longuement discuté avec Zeman et nous sommes tous très heureux. Nous allons poursuivre nos batailles ensemble », a assuré Sabatini dans un tweet, quelque temps après avoir confirmé à RMC Sport que l’arrivée de Blanc n’était pas à l’ordre du jour. Pour l’instant. Car en cas de nouveau clash entre les deux parties, la situation pourrait évoluer sur le banc de la Louve, actuellement huitième de la série A (avec la meilleure attaque), à neuf points de la troisième place, et à un match de se qualifier pour la finale de la Coupe d’Italie (victoire 2-1 en demi-finale aller face à l’Inter Milan).

Benarbia : « Tu réfléchis à deux fois avant de refuser la Roma »

L’ancien coach de Bordeaux jouit toujours d’une bonne réputation en Italie après son passage à l’Inter Milan et a déjà eu des contacts par le passé avec les dirigeants romains. Il serait même la priorité de Baldini si le club devait changer d’entraîneur. Sans club depuis que son contrat à la tête de l’équipe de France a pris fin l’été dernier après l’élimination des Bleus en quarts de finale de l’Euro par l’Espagne, Blanc serait-il tenté par un nouveau challenge ?

« Il a besoin de rebondir et de retrouver un terrain, assure Luis Fernandez, membre de la Dream Team RMC. Le mieux pour lui serait de débuter une saison. Quand tu prends un club en cours d’année, il y a des problèmes. En début de saison, tu peux former et faire ton effectif. D’autant qu’un club comme la Roma, c’est particulier, avec notamment un personnage comme Totti. Il faut savoir le gérer et tenir compte des conséquences si tu ne le mets pas titulaire. » Pour Ali Benarbia, la question se pose moins : « Rome est un grand club qui a les moyens d’avoir une bonne équipe. Tu réfléchis à deux fois avant de refuser. » Mais pour le moment, rien n’a été proposé au « Président ». Une question de temps ?

Nicolas Couet avec Mohamed Bouhafsi