RMC Sport

Bodmer à Paris, pas si incongru

-

- - -

Le milieu de terrain parisien pourrait évoluer la saison prochaine au sein du club de son cœur. Du moins, la tendance est dans ce sens… Explication.

Il y au moins trois bonnes raisons pour voir Mathieu Bodmer quitter le navire lyonnais. Le joueur, si proche de l’équipe de France A, a, malgré de belles prestations sous le maillot rhodanien, de fortes chances, en effet de rendre son casier plus tôt que prévu, soit un an seulement après son arrivée à l’OL. D’abord, Bodmer pourrait faire partie de la victim-list qui ne devrait pas tarder à tomber dans les prochaines semaines du côté de Tola Vologe. En effet, Lyon comptera à la reprise près de dix milieux de terrain. Trop, beaucoup trop pour l’ancien Lillois qui a déjà dû composer avec une concurrence féroce dans l’entrejeu.

Ensuite, le joueur souhaite se fixer. Son poste de prédilection, c’est un rôle de milieu de terrain axial, si possible offensif, bien que dépanner plus bas, toujours aux abords de la ligne médiane, ne lui déplairait pas. Le temps où Bodmer voyait en sa polyvalence un atout de séduction a bien vécu. Aujourd’hui, l’intéresse veut se placer à un poste où des perspectives en bleu pourraient s’ouvrir à lui.

Enfin, Bodmer, qui a toujours entretenu des relations difficiles avec Claude Puel, n’est pas très chaud pour repartir pour une nouvelle aventure avec son ancien coach lillois. De plus, le PSG, qui est entré directement en contact avec le joueur, ne laisse pas insensible le joueur formé à Caen. Meilleur ami de Bernard Mendy – qui, lui, est en fin de contrat – Bodmer n’a jamais caché son amour pour le club de la capitale. Lyon, depuis quelques heures, a dû être informé de la situation. Reste désormais à voir l’évolution de ce dossier et, surtout, à savoir à quel prix le joueur pourrait partir.

La rédaction - Clément Zampa et Alix Dulac