RMC Sport

Ce qu’il faut savoir sur Baghdad Bounedjah, l’étoile montante de l’Algérie

-

- - AFP

C’est un nom encore inconnu du public européen. Mais ça pourrait vite changer. A 27 ans, Badghdad Bounedjah empile les buts et s’impose comme le nouvel attaquant de l’équipe d’Algérie. Au point d’intéresser des équipes européennes à l’approche du mercato hivernal.

Ce n’est pas une pépite, un jeune talent ou un surdoué. Baghdad Bounedjah a fêté la semaine dernière ses 27 ans. Un âge qui correspond au début de la maturité pour un footballeur. Et peut-être celui de l’explosion pour l’attaquant d’Al Sadd. Depuis le début de l’année, l’attaquant algérien présente des statistiques assez hallucinantes. En 35 matchs disputés en 2018, il a marqué 51 fois (club et sélection confondus). Soit une moyenne de près d’1,5 but par match.

26 buts en 13 matchs avec Al Sadd

Avec Al Sadd, où il côtoie notamment Xavi, le natif d’Oran a frappé à 26 reprises en 13 rencontres cette saison. Alors certes, le championnat qatari n’est pas d’un niveau incroyable, mais tout de même. Une telle efficacité ne passe pas inaperçue, d’autant que Bounedjah a également fini meilleur buteur de la dernière Ligue des champions asiatique (13 buts en 12 matchs). Puissant, hargneux et rapide, celui qui a porté les couleurs du RCG Oran, de l’USM El Harrach et de l’ES Sahel (avec lequel il a terminé meilleur buteur du championnat de Tunisie en 2014) s’est récemment imposé en équipe d’Algérie.

Il a délogé Slimani en équipe d’Algérie

Auteur de 6 lors de ses 8 dernières sélections, dont certains décisifs face au Togo, au Bénin ou la Gambie, le nouvel avant-centre des Fennecs a délogé Islam Slimani. Son sélectionneur, Djamel Belmadi, en est fan et compte sur lui à quatre mois de la CAN 2019 (dans un pays qui reste à déterminer après le retrait du Cameroun), pour laquelle l'Algérie est qualifiée. Plusieurs clubs européens semblent aussi l’avoir dans le viseur à l’approche du mercato hivernal. L’intéressé, dont le nom a été associé à l’OM ou Lille dans le passé, semble d’ailleurs ouvert à un départ.

Un départ en Europe dès cet hiver?

"Si une offre d’un club européen meilleur qu’Al Sadd me parvient alors je m’en irai, mais si c’est un club moyen qui me sollicite alors je resterai au Qatar", a-t-il expliqué au micro d’Al Kass, dans des propos rapportés par Le Buteur. Les formations à l’affût devront tout de même sortir le coéquipier pour s’aligner sur le confortable salaire qu’il touche au Moyen-Orient. Sans parler de son transfert, sachant que certains médias évoquent une clause libératoire à 15 millions d’euros. Mais il en vaut sans doute le coup.

VIDEO. Le Network du 4 décembre, la revue de presse spéciale Ballon d’Or

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur