RMC Sport

Chamakh : « Le coach m’a raisonné »

L'attaquant marocain a annoncé qu'il allait rester une année supplémentaire à Bordeaux.

L'attaquant marocain a annoncé qu'il allait rester une année supplémentaire à Bordeaux. - -

Comme l’annonçaient nos confrères de France 3 Aquitaine en début de soirée, Marouane Chamakh a pris la décision de rester un an de plus à Bordeaux. Invité exceptionnel de RMC, l’attaquant international marocain a confié que l’avis de son entraineur avait été déterminant.

Alors Marouane, vous restez finalement…
Il n’y a rien d’officiel, mais la tendance est du côté de Bordeaux. C’est du 90-10 en faveur de Bordeaux. Le mercato ferme le 31 août, on ne sait jamais, mais la tendance est à Bordeaux, il n’y a pas photo.

Pour quelles raisons voulez-vous rester à Bordeaux ?
J’ai parlé avec le coach. J’ai bien entamé avec le groupe, et ça s’est super bien passé. J’ai fais le pour et le contre. Une belle saison m’attend sportivement avec Bordeaux. Le coach y est pour beaucoup, il n’a pas changé sur ses arguments. Il m’a fait prendre conscience qu’on avait une grande saison devant nous. La balance a penché en faveur des Girondins.

Les discussions avec West Ham sont donc terminées ?
West Ham c’est récent, j’ai été mis au courant il y a 5 jours. Ce n’était pas dans mes projets, même si c’est un club anglais. Entre West Ham et Bordeaux, comme me l’a dit le coach, il n’y a pas photo.

Vous avez parlé avec Julien Faubert de West Ham, il ne vous a pas assez convaincu ?
(Rires) Faubert m’a dit du bien du coach, mais ce n’est pas allé plus loin. Ce n’est pas lui qui a fait pencher la balance.

Aucun grand club ne s’est manifesté, comme l'a encore répété Laurent Blanc aujourd'hui ?
(Silence) Oui et non. Arsenal a parlé avec les Girondins, même s’ils n’ont pas approfondi les discussions, après, ça n’a pas abouti. Mais comme je l’ai dit, le coach m’a dit que c’était pour mon bien, et que si j’étais amené à partir pour un grand club. Maintenant, il faut relever la tête, il y a un beau challenge (avec Bordeaux), et je veux faire une belle saison.

Reste-t-il quand même une petite blessure ?
(Silence) Un petit peu parce que j’étais prêt à partir. Disons que j’ai été raisonné.

Peut-on imaginer une prolongation si ça se passe bien en Ligue des Champions ?
Je ne veux pas pour l’instant entendre parler de prolongation, après on peut être mené à discuter avec les dirigeants. Ça va être un peu chaud avec le président et les actionnaires, parce que je vais arriver à un an de mon contrat. On verra plus tard avec mes agents qui règleront ça. Je veux répondre présent sportivement sur le terrain.

Pouvez-vous comprendre l’agacement de certains supporteurs bordelais face à vos changements de position ?
Ça fait seulement deux trois jours que je me suis fait une raison, et là je prends une décision. Depuis la reprise en juillet, j’avais cette envie de partir. On a essayé de me faire prendre conscience que mon intérêt se trouvait à Bordeaux. Ce qui se passe est finalement un bien pour moi.

La rédaction-Intégrale Foot Ligue 2 (F. Lefort)