RMC Sport

David Luiz : « Représenter Paris du mieux possible »

David Luiz

David Luiz - -

Présent en conférence de presse ce jeudi à Teresopolis, au sud-ouest du Brésil, où il est en stage de préparation avec la Seleçao, David Luiz est revenu sur son transfert au PSG et sur sa motivation à briller sous ses nouvelles couleurs.

David Luiz, racontez-nous votre transfert au PSG...

C'est une nouvelle étape, un nouveau projet, un nouveau pays, une nouvelle langue... J'étais très heureux à Chelsea, j'y ai gagné des titres, mais la fin du cycle est arrivée. Je vais commencer un nouveau cycle à Paris. Ce sera annoncé quand la fenêtre de transferts s'ouvrira. Mais je peux déjà dire que tout est conclu avec Paris et je suis très heureux. J’ai appris un petit peu le français. Ici c’est Paris !

Le PSG vous a recruté pour près de 50 millions d'euros, un record pour un défenseur. Est-ce que vous estimez valoir ce prix ?

Le prix ? Ce n’est pas moi qui décide. Je tente de faire de mon mieux sur le terrain, d’être bon. Les chiffres, ce n’est pas mon rayon.

Que représente pour vous ce transfert au PSG ?

Je suis un privilégié. J'ai joué dans de grands clubs, de grandes villes du monde. Paris en est une de plus. Je ne peux pas me plaindre. Je veux représenter Paris du mieux possible. C’est une chance énorme. Je vais tenter d’en profiter au maximum. Je vais me fondre dans le groupe, viser les objectifs tracés par le club, qui sont de gagner des titres. Je veux aussi montrer le véritable David Luiz, ma vraie personnalité.

En charnière centrale à Paris, vous évoluerez avec Thiago Silva, votre capitaine et partenaire en sélection.

C’est un grand ami, un grand joueur. Je me suis très bien entendu avec lui dès la première fois que je suis venu en sélection. Thiago est quelqu'un de merveilleux et qui me rend toujours heureux. Nous n'avons jamais été rivaux. C'est un grand leader, parfois sérieux, parfois bougon, mais nous nous disons toujours les choses de manière très naturelle et cela me donne la certitude que Thiago a les mêmes principes que moi. La Seleção et le PSG auront deux joueurs qui feront le maximum pour faire du bon travail. Cette association peut nous aider, mais si Thiago ou moi ne courons pas, ça ne servira à rien.

Dans quel état d'esprit vous sentez-vous avant le début de la Coupe du monde, chez vous, au Brésil ?

Ce qui compte c'est le prochain match, le prochain défi. J'ai hâte d'y être, et encore plus d'être champion. Le moment est venu. Le Brésil est uni et je veux que notre pays trouve le sourire.

On vous connait blagueur en dehors des terrains et guerrier sur la pelouse.

Dans la vie, il y a un moment pour tout. Il y a des moments pour plaisanter, pour rire, et il y a des moments pour être sérieux. Quand j'entre sur un terrain, je suis concentré, parce qu'en face il y a toujours de grands joueurs, qui attendent une faille.

N'avez-vous pas peur de la pression qui accompagnera votre sélection, du fait que vous disputiez ce Mondial à la maison ?

De grandes sélections mondiales, comme la France et l'Italie, en ont gagné une et perdu une à la maison. Le Brésil en a perdu une, le moment est venu de la gagner.

A lire aussi :

>> PSG : David Luiz, c'est fait !

>> Larqué perplexe sur David Luiz

>> Zlatan encense David Luiz

La rédaction