RMC Sport

Fernando : « Une prolongation à Bordeaux m’intéresserait »

-

- - -

Alors que l'actualité bordelaise se concentre sur l'avenir de Marouane Chamakh, un autre joueur annoncé sur le départ est en train de faire machine arrière. Le milieu de terrain brésilien Fernando Menegazzo doit rencontrer les dirigeants bordelais en ce début de semaine pour évoquer son avenir. Et alors qu'il clamait il y a encore quelques semaines des envies d'ailleurs, le milieu relayeur brésilien, sous contrat jusqu'en juin 2011, serait prêt à prolonger son bail avec les champions de France en titre.

Fernando, dans quel état d'esprit vous trouvez-vous actuellement ?
En ce moment, je suis avec le groupe et j’ai la tête à Bordeaux. Les choses commencent à être claires : j’ai rendez-vous avec le président (Jean-Louis Triaud), on va discuter… Si l’entraîneur (Laurent Blanc) et le club expriment un intérêt, pourquoi pas… Je veux d’abord écouter ce qu’ils sont à me dire, et ensuite seulement je dirai ce que je veux. (Une prolongation de contrat par exemple ?) Ce serait quelque chose qui m’intéresserait, oui.

Et ce malgré l'arrivée de Jaroslav Plasil ? Le Tchèque semble pourtant être titulaire au poste de milieu droit dans l'esprit de Laurent Blanc (cela a été le cas lors des matchs de préparation, ndlr)…
Le plus intéressant dans cette histoire, c’est que Bordeaux compte un nouveau joueur de qualité. Plus il y aura de bons joueurs, plus on posera de problème au coach. Mais je crois que le coach aime bien ce type de problème : avoir trois ou quatre joueurs qui ont la possibilité de jouer et devoir choisir. Le plus important pour moi est de bien m’entraîner afin d’être prêt et avoir l’opportunité de jouer.

Que pensez-vous du recrutement de l’OM ? Lucho Gonzalez, Fernando Morientes, Gabriel Heinze, etc. : c’est plutôt impressionnant non ?
Marseille a recruté beaucoup de joueurs, et que des joueurs confirmés et renommés en plus... On sait bien que l’OM va avoir un effectif de grande qualité, mais auront-ils des automatismes ou une équipe équilibrée ? Notre force sera justement de continuer avec quasiment le même effectif, simplement renforcé par quelques joueurs de qualités.

Une dernière question sur la corrida. Depuis votre arrivée à Bordeaux, vous vous êtes pris de passion pour la corrida, n'hésitant pas à faire des kilomètres pour y assister en Espagne où en Aquitaine... Qu’est-ce qui vous plaît dans cette discipline ?
Le combat est beaucoup plus dangareux dans une arène que sur un terrain de foot. Le courage du matador est vraiment impressionnant, comme son respect pour son adversaire qu’est le taureau. J’apprécie beaucoup les gestes du torero. Sur un terrain de football, on peut aussi voir de beaux gestes avec les jambes et le ballon. Yoann (Gourcuff) pourrait être un très bon torero, un José Tomas de la tauromachie. (Rires)

La rédaction avec O.S. (RMC Sport)