RMC Sport

Féry : « Tout faire pour que Gameiro reste… »

-

- - -

Avant le déplacement à Nice ce samedi (21h), le président de Lorient fait le point sur le prochain mercato des Merlus. Il évoque notamment le dossier Gameiro qui sera l’un des feuilletons les plus suivis de l’été.

Loïc Féry, la réussite d’un club comme Lille vous fait-elle rêver ?

C’est la preuve que le travail à moyen ou long terme paie. Evidemment, on envie des gens qui ont ce type de succès sportif. En même temps, le rêve ne mène pas à grand-chose. Il vaut mieux travailler et avancer pas à pas. Et on touchera forcément des choses sympas.

Chaque année, vous perdez vos meilleurs joueurs. N’avez-vous pas envie de garder vos meilleurs éléments pour progresser avec eux ?

Mais c’est exactement ce qui se passe depuis trois-quatre ans. Prenez des joueurs comme Gameiro ou Amalfitano ! C’est leur troisième saison pleine à Lorient. Je conteste l’idée que Lorient ne soit qu’un club de passage. Ce n’est pas vrai. Exemple : Marama Vahirua est resté trois ans. Après, peut-on garder dans le football actuel des joueurs cinq ou six ans ? Je ne crois pas ce vers quoi on tend.

Vendre Koscielny au bout d’un an à Arsenal faisait partie de votre stratégie ?

C’est une exception à notre modèle de développement. Laurent n’est pas passé de Lorient à Toulouse, avec tout le respect que j’ai pour Toulouse. Il est allé à Arsenal, l’un des plus grands clubs d’Europe, à des conditions qui respectaient le club. Je ne peux pas bloquer ce type d’évolution.

Cela ne vous embête pas de voir Morgan Amalfitano partir libre en fin de saison ?

Morgan a passé trois saisons à Lorient. Il fait partie de ces joueurs qui ont besoin de se sentir libres pour exploser. Il n’aurait peut-être pas fait la même saison s’il avait prolongé l’été dernier. On avait bien sûr essayé de le prolonger, mais chez lui, il y avait une volonté de changer d’air.

« En cas de très belle offre, il partira »

Avec le départ programmé d’Amalfitano, Kevin Gameiro est le dossier le plus important du prochain mercato…

Je vais être provocateur. Peut-être que nous allons faire tous les efforts pour que Kevin Gameiro reste une année de plus à Lorient, quitte à ce qu’il parte libre l’an prochain. Aujourd’hui, il a encore un an de contrat. Et puis quand on voit ce que peuvent apporter certains joueurs, je préfère le garder un an de plus plutôt que d’en retirer quelques millions. Dans son projet professionnel pour l’an prochain, l’une de ses grandes priorités est de faire l’Euro. Dans ce plan de carrière, prolonger à Lorient n’est pas un élément à mettre de côté.

On parle d’une offre de 10M€ de Newcastle, cela peut vous intéresser ?

C’est vrai qu’il y a des clubs anglais, espagnols, allemands et même français qui nous ont fait des offres supérieures à ce chiffre. Ce que j’ai convenu : un, il y a un championnat à finir ; deux, il y aura des discussions avec les clubs mais aussi avec Kevin. Et puis quand ce type de joueurs s’en va, il doit partir dans des conditions qui permettent au club de progresser. Prenez l’exemple de Lille ou de Lyon, ils se sont développés en vendant aussi leurs meilleurs joueurs.

Donc, en cas de belle offre, vous laisseriez partir Gameiro ?

Je n’ai pas dit qu’il ne partirait pas. Mais il faut qu’il y ait une très belle offre et que Kevin Gameiro ait envie d’aller dans ce club.