RMC Sport

Gignac se rapproche de l’OM

-

- - -

L’attaquant toulousain a donné son accord pour rejoindre Marseille. Les dirigeants phocéens doivent maintenant s’aligner sur les 18 millions d’euros exigés par Toulouse. Les négociations sont en bonne voie.

Les dirigeants marseillais ont promis l’arrivée de deux attaquants d’ici la fin du mercato. Le premier d’entre eux devrait être André-Pierre Gignac. Le buteur toulousain, 24 ans, a donné son feu vert pour rejoindre le club phocéen. Jean-Claude Dassier a confirmé ce mardi que « Marseille et le joueur étaient d’accord sur le projet sportif et les conditions d’un contrat. » Aucune précision n’a été donnée, mais celui-ci devrait porter sur une durée d’au moins quatre ans.

Reste à convaincre le TFC de se séparer de son international (15 sélections, 4 buts). « On négocie avec Toulouse et une proposition sera faite très prochainement », a glissé Dassier. Dans un premier temps, l’OM pourrait formuler une offre proche de 15 millions d’euros.
Actuellement en voyage d’affaires en Ouganda, Olivier Sadran en prendra peut-être connaissance lors de son retour prévu ce jeudi. Avant de s’envoler pour l’Afrique, le président toulousain a fait savoir qu’il n’avait reçu « aucune offre de la part de l’Olympique de Marseille », tout en précisant qu’il n’avait « aucun a priori envers l’OM et son président Jean-Claude Dassier ».

Sadran : « une parole est une parole »

Après avoir retenu Gignac l’an passé, alors que Lyon faisait le forcing pour s’attacher ses services, Sadran lui a promis un bon de sortie en mai dernier. A certaines conditions. « Une parole est une parole, a répété le dirigeant toulousain. Si un club amène 15 millions d'euros, plus la part que Toulouse doit à Lorient dans le cadre d'une revente d'André-Pierre (22%, soit un total de 18 millions d’euros), alors il partira. Et ce même une semaine avant la fin du mercato. »

La première offre de l’OM ne sera pas très loin de ces exigences. Autant dire que le transfert a de grandes chances d’aboutir. Et ce même si le TFC vient de perdre Xavier Pentecôte, blessé au genou face à Bordeaux, pour six mois. « Cela ne change rien, jure Sadran. Je le répète, une parole est une parole. Quand je dis quelque chose, je ne reviens pas dessus. »

Selon La Provence, José Anigo, le directeur sportif de l’OM, et Jean-Christophe Cano, l’agent de Gignac, ont même déjeuné ensemble dans un restaurant marseillais pour « définir les contours d’une arrivée prochaine » du natif de Martigues.

Alexandre Jaquin avec F.G. et W.T.