RMC Sport

Gillot : « J’avais besoin de réflexion »

Francis Gillot

Francis Gillot - -

Après avoir fait planer le doute en demandant un long délai de réflexion, Francis Gillot a officialisé ce mercredi matin sa prolongation de contrat à Bordeaux. L’occasion pour lui d’expliquer les raisons qui l’ont poussé à rester jusqu’en 2015.

Francis, vous avez mis du temps à prendre cette décision. Cela a été le fruit d’une longue réflexion ?

Il me fallait cette réflexion avec ma famille. La seule façon de réfléchir en famille pour moi, c’est d’avoir ses cinq, six jours de vacances. C’est pour cela que j’ai demandé ce délai de réflexion parce que je pense que c’est une décision qui se prend en famille. Ce n’est pas une décision qu’on peut prendre quand il y a beaucoup de matchs dans la semaine. Il est vrai qu’on a terminé sur cinq matchs en quinze jours. J’étais tellement dans les matchs que je n’avais pas ce recul pour prendre cette décision. J’ai bien réfléchi et que j’ai donné ma réponse en rentrant au président (Jean-Louis Triaud). Il y avait un timing à respecter, c’est pour cela que j’ai demandé un mois de réflexion.

Pourquoi avoir signé jusqu’en 2015 ?

Ce n’est pas très long, non plus. Ce n’est pas Pardew à Newcastle (un contrat de 8 ans), mais deux ans, je trouve que c’est beaucoup. Quand on est entraineur, je trouve qu’on fonctionne plus par semestre qu’en année. Si on n’a pas beaucoup de résultats pendant deux ou trois mois, on est forcément sur le grill. Aujourd’hui, la décision a été prise, il y a eu beaucoup de réflexion avec ma famille. Je trouve qu’aujourd’hui, je suis un petit peu plus serein et on va pouvoir mieux travailler. C’est important pour le groupe de le savoir très tôt. 

Quel a été l’élément déterminant dans votre choix de rester à Bordeaux ?

C’est le côté sportif parce que mon bilan des 18 mois où je suis resté au club est plutôt acceptable. L’année dernière, on s’est qualifié pour la coupe d’Europe, on a terminé 5e. L’objectif était atteint. Au niveau de la coupe d’Europe, cette année, on fait plutôt de bonnes choses puisqu’on est en 16es de finale et on est à 3 points du quatrième. Je sens qu’il y a quelque chose à faire sur les cinq mois qui arrivent. Je vais essayer avec le groupe de faire du mieux possible. La première raison est quand même sportive parce quand on a le nez dans les matchs, on n’a pas ce recul, toute cette lucidité qu’on voudrait avoir. En réfléchissant, et en allant un petit peu plus loin dans la réflexion et dans le temps, on s’aperçoit que ce qu’on a fait avec les joueurs et le staff technique et médical, ce n’était pas mal. On peut toujours faire mieux, mais on s’en est bien tirés. 

Le titre de l'encadré ici

Triaud rend hommage à Gillot |||

Jean-Louis Triaud s’est félicité de la prolongation de contrat de Francis Gillot. « C’était un vœu du club et c’est une grande satisfaction, a déclaré le président des Girondins de Bordeaux. Depuis qu’il est arrivé à Bordeaux, Francis a prouvé ses talents d’entraineur. Il a su régénérer un groupe qui en avait besoin, il a obtenu des résultats très satisfaisants. Mais au-delà de ça, il a montré des qualités humaines qui sont en adéquation avec le club. Francis est un entraineur talentueux, sinon on n’aurait pas souhaité le conserver. C’est aussi un homme de club qui, dans son analyse et dans son comportement, fait preuve de beaucoup d’intelligence et de réflexion. Il ne pense pas qu’à lui-même.  Il sait quels sont nos contraintes, il les accepte. C’est un entraineur comme il devrait y en avoir plus, qui se sent comme un professeur d’école qui dispose d’un groupe. »