RMC Sport

Gourcuff : « Lyon, c’est flatteur pour Yoann »

-

- - -

Invité du Mercato Show, Christian Gourcuff a évoqué l’avenir de son fils, Yoann, convoité notamment par l’Olympique Lyonnais.

Christian, comment va votre fils, Yoann ?
Il va très bien. Il est content de retrouver les terrains. Il a eu de bonnes sensations en match amical mardi (victoire 4-1 des Girondins contre le Legia Varsovie). Un joueur se ressource grâce au terrain. Il fait abstraction de tout le reste : son avenir ou l’équipe de France. Tout cela va se remettre dans l’ordre. Il faut digérer et retrouver le terrain et le plaisir de jouer.

Va-t-il rester à Bordeaux ?
Alors là… Je ne sais pas. Lui non plus, il ne le sait pas.

Lui conseilleriez-vous de rester ?
Yoann n’a pas d’agent. On ne va pas faire le tour des clubs d’Europe pour les solliciter. On verra bien. Le marché n’a pas beaucoup bougé. C’est une année un peu particulière. Il peut se passer beaucoup de chose jusqu’au 31 août.

Le président Jean-Michel Aulas n’a pas caché son intérêt…
C’est flatteur pour Yoann.

Vous avez perdu votre charnière centrale avec le départ de Laurent Koscielny. Avez-vous des vues sur William Gallas ?
Ce n’est pas tout à fait le profil de joueur qu’on fait venir à Lorient. On axe nos recrutements surtout sur de jeunes joueurs. Déjà par réalisme, puis en pensant à l’avenir. Si Lorient veut jouer les premiers rôles, il faut investir sur quelques années. C’est ce qu’on a fait avec des jeunes très prometteurs. Ils ne sont peut-être pas encore tout à fait prêts pour la L1, mais dans deux ans je pense qu’ils seront aptes à jouer une partition intéressante.

Espérez-vous encore recruter ?
On possède un groupe relativement équilibré, donc il n’y a pas de nécessité de recrutement. Je ne comprends pas l'attente des supporters pour un attaquant. Il faut être attentif au marché et surtout anticiper les départs éventuels

Le milieu de terrain et international espoirs Francis Coquelin a prolongé son contrat à Arsenal mais il est prêté chez vous. La relation entre Lorient et le club anglais semble excellente…
Il y a des affinités dans le jeu. Arsène Wenger sait comment on travaille, donc en nous prêtant Francis Coquelin c’est aussi un investissement qu’il fait. Je pense que ça peut être intéressant pour le joueur, pour Arsenal et pour Lorient. Donc c’est un prêt intelligent.