RMC Sport

J.Fernandez : « Jelen a la volonté de rester »

L'entraîneur auxerrois en est persuadé : Ireneusz Jelen va rester la prochaine

L'entraîneur auxerrois en est persuadé : Ireneusz Jelen va rester la prochaine - -

Invité du Mercato Show, l’entraîneur auxerrois a rappelé qu’il souhaitait toujours recruter le milieu de terrain lillois Ludovic Obraniak. Il a également assuré que son buteur Ireneusz Jelen allait rester au club.

Jean Fernandez, quel est votre positionnement sur le dossier Ludovic Obraniak ?
Il a le profil d’un joueur qui nous intéresse. Nous en avons informé les dirigeants de Lille ainsi que le joueur. Nous sommes dans la même situation que tous les clubs de L1, c'est-à-dire, faire partir un ou deux joueurs avant de pouvoir recruter. Je pense que nous allons trouver un accord avec le Losc. C’est plutôt de notre côté que c’est un peu compliqué car nous avons déjà enrôlé Anthony Le Tallec (ex-manceau, ndlr), qui nous a coûté de l’argent, pour suppléer le départ de Niculae à Monaco. J’avais la volonté de faire signer deux joueurs, il ne manque plus qu’Obraniak.

Est-ce qu’une qualification en Ligue des Champions (l’AJA jouera le tour préliminaire de la Ligue des Champions en août prochain) pourrait faciliter sa venue ?
Oui, cela peut être un cas de figure. Mais j’ai la volonté de le faire venir avant. C’est un joueur de qualité qui peut beaucoup nous apporter. Et bien évidemment pour ce tour préliminaire justement.

Après la très belle saison de votre attaquant Ireneusz Jelen, les sollicitations doivent être nombreuses…
Pour le moment le club n’a reçu aucune proposition. C’est un élément important de notre bonne saison passée. Il a marqué beaucoup de buts. Il nous a fait gagné de nombreux matches. Je crois qu’il a intéressé Marseille en fin de saison, mais maintenant ils n’ont font plus leur priorité. Tout comme Monaco. Il a une clause libératoire à 3 millions d’euros. J’ai discuté avec Jelen, et vu le peu de proposition qu’il a reçu, il a la volonté de rester à Auxerre et même de prolonger son contrat. Benoît Pedretti ne va pas bouger non plus.