RMC Sport

Jet privé, boîte vocale, volte-face… les dessous du transfert de Sissoko à Tottenham

-

- - AFP

Si Moussa Sissoko s’est engagé avec Tottenham mercredi soir dans les dernières minutes du mercato, l’ex-joueur de Newastle fut tout proche de rejoindre Everton. Retour sur la soirée très mouvementée du milieu de terrain de l’équipe de France.

Ronald Koeman est fou de rage. Mercredi soir, à quelques minutes de la clôture du mercato estival, l’entraîneur d’Everton pense obtenir la signature de Moussa Sissoko, l’un des joueurs les plus convoités dans cette dernière ligne droite du marché des transferts. Mais c’est finalement à Tottenham que le l’international français posera ses valises.

A lire aussi>> Mercato : Balotelli, David Luiz, Sissoko, Belhanda… le récit d’une folle journée

Après avoir formulé une offre de 35 millions d’euros acceptée par Newcastle, les Toffees pensaient pourtant avoir la main sur l’ancien Toulousain, autorisé par Didier Deschamps à quitter Clairefontaine pour négocier son nouveau contrat. Tout était calé, le salaire, les cinq versements de 7M€ aux Magpies… Les Toffees avaient même booké un jet privé pour que le joueur se rende au plus vite au siège du club afin de passer sa visite médicale, rapporte le Daily Mail.

A lire aussi>> Le mercato agité des Bleus : entre retour à la case départ, vague barcelonaise et survie en Premier League

Les appels manqués de Koeman

Mais Moussa Sissoko n’est jamais monté dans l’avion. Et lorsque Ronald Koeman a tenté de le joindre au téléphone, le technicien néerlandais est systématiquement tombé sur sa boîte vocale. Si le Français n’a jamais décroché, c’est tout simplement parce que Tottenham s’est aligné à la dernière minute sur l’offre d’Everton, en mettant 35M€ sur la table. Le Français désireux de disputer la Ligue des champions et de jouer sous les ordres de Mauricio Pochetino a changé d’avis. La cruelle loi du marché.

A lire aussi>> Mercato : Sissoko retrouve finalement la Premier League à Tottenham !