RMC Sport

Kapo : « Si j’ai la chance de retourner en France »

Kapo sous le maillot de l'équipe de France en 2003.

Kapo sous le maillot de l'équipe de France en 2003. - -

Le milieu offensif ivoirien, qui vient de connaître une saison pénible à Wigan, se dit ouvert, à 28 ans, à un retour dans le championnat de France, et notamment au Paris Saint-Germain d’Antoine Kombouaré.

Olivier Kapo, comment réagissez-vous au départ de Djibril Cissé, qui quitte Sunderland pour le Panathinaikos, ancien auxerrois et international comme vous ?
C’est mon père qui me l’a appris (Olivier Kapo est actuellement en vacances en Côte d’Ivoire, ndlr). J’ai été un peu surpris. Il avait fait une bonne saison, il avait mis huit buts avec une équipe difficile à jouer. Avec ces huit buts, il aurait pu avoir un club meilleur que Sunderland ou avec l’arrivée de mon ancien entraîneur (Steve Bruce, ndlr), ça aurait pu le propulser encore plus cette saison. C’est peut-être la Ligue des champions qui l’a attiré en Grèce, mais ce n’est quand même pas les championnats anglais ou italien. Il aurait pu rester à Marseille, il avait bien marché il y a deux ans. Je pensais qu’il resterait à l’OM. On a besoin d’être dans un environnement où on se sent aimé, où on peut montrer nos qualités. S’il a choisi le Panathinaikos, on va respecter son choix, et lui souhaité beaucoup de bonheur.

Et vous, comment voyez vous votre avenir ?
Ça fait trois ans que je change, j’ai bientôt 29 ans, j’ai envie de trouver un club pour m’installer définitivement et m’y épanouir. Wigan a un nouvel entraîneur, je n’ai pas encore parlé avec lui, je ne sais pas ce qu’on va décider. Moi, j’ai une grosse envie, soit retourner en France, soit rebondir dans un club meilleur que Wigan pour m’y épanouir, ce qui n’a pas été le cas cette saison.

Avez-vous des contacts avec la France ?
Pas vraiment. Jean-Jacques Bertrand mon agent s’en occupe. Quand je rentrerai, j’aurais peut-être des nouvelles.

Mais quelle est votre priorité ?
Je suis prêt à venir en France mais pas n’importe où.

Le PSG cherche un milieu gauche pour remplacer J. Rothen…
Ça me plairait de venir à Paris, de porter ces couleurs, parce que j’aime ce club, mais si je viens à Paris, c’est pour venir au club pas pour remplacer Jérôme Rothen.

D’autant qu’il y a au PSG cette saison un entraîneur que vous appréciez en la personne d’Antoine Kombouaré…
J’aime bien ce coach, il a fait de bons résultats ces dernières années… maintenant, il faudrait qu’ils veulent de moi.

Avez-vous des contacts en Angleterre ?
Oui, j’ai pas mal de contacts.

On parle de Portsmouth avec Vahid Halilhodzic…
Il vient de signer. Je suis content et aussi triste parce qu’il va laisser la Côte d’Ivoire. Tous les journaux devant moi en parlent.

Vous faites partie de la génération Cissé, Méxès, Boumsong… Envisagez-vous un retour en équipe de France ?
Je n’ai pas abandonné, j’ai toujours envie, mais j’ai quitté la sélection il y a quatre ans. Si j’ai la chance de retourner en France, écoutez, avec plaisir, je me donnerais à fond pour saisir ma chance. Il y a un groupe qui est très ouvert, ça joue bien, je pense avoir le niveau si j’ai la chance de revenir en France.

La rédaction -Luis Attaque