RMC Sport

Kombouaré fait le point

Antoine Kombouaré

Antoine Kombouaré - -

Après la qualification pour la finale de la Coupe de France, le 14 mai au Stade de France contre Lille, Antoine Kombouaré est revenu sur les dossiers chauds du Paris Saint-Germain. Il confirme la retraite de Claude Makelele à la fin de la saison.

Une seconde jeunesse pour Coupet

« On est tous très content de voir Grégory Coupet revenir en grande forme. On prend moins de buts et non seulement il est bon, mais il rassure la défense et l’équipe. Si on est capable d’aller chercher des victoires, c’est aussi dû à la solidité retrouvée de la défense et à un Grégory Coupet qui revit. »

Erding à la recherche de la confiance perdue

« Il y a un gros travail qui est fait à l’entraînement, avec des séances supplémentaires. Aujourd’hui (jeudi), il est resté un peu plus que les autres à travailler devant le but, pour qu’il retrouve la confiance. On a aussi beaucoup de discussions avec lui, pour qu’il ne lâche pas, qu’il continue de travailler. Et il a le soutien de tout le monde. Mais peu importe les buteurs, l’important, c’est qu’on continue de gagner. »

Les prolongations de Sakho et Chantôme

« Ce sont des signes très forts. Concernant Mamadou Sakho, c’est un énorme soulagement de savoir qu’il reste chez nous avec les matchs qu’il est en train de sortir. Clément Chantôme, ça faisait un moment qu’on discutait. On a tout mis à plat. On a décidé de faire un pas l’un vers l’autre et d’avancer. Avec l’objectif qu’on tire le meilleur de lui-même. C’est superbe. On avait envie de les garder. Mais ils auraient pu avoir envie d’aller voir ailleurs. »

Giuly devrait rester

« On est toujours dans l’idée de vouloir le garder. Mais pas à n’importe quelles conditions. C’est en discussion, en négociation. La tendance, c’est qu’il y aura un accord qui sera trouvé. Quand on a envie de travailler ensemble, on arrive à trouver un arrangement. Il a envie de rester et on a envie de le garder. »

Makelele, enfin la retraite

« On a cinq joueurs en fin de contrat. Giuly, Makelele, Coupet, Traoré et Edel. Les priorités de recrutement, ce sera en fonction des joueurs qui arrêtent. Makelele, c’est sûr, il arrête. L’année dernière, on a fait le forcing. J’ai beaucoup insisté pour qu’il reste. Là, je crois qu’il est au bout du bout. Il a donné tout ce qu’il avait à donner. »

Les désidératas de l’éventuel investisseur

« Le futur partenaire, il peut venir avec son équipe. Il peut dire ‘j’amène Mourinho ou Wenger’ et moi, je prends mes cliques et mes claques. Je n’ai pas mot à dire de toute façon. J’ai encore un an de contrat. Si un repreneur arrive et me dit de prendre la porte, c’est comme ça. Le football est ainsi fait. »