RMC Sport

Koscielny : «Arsenal ne se refuse pas !»

Laurent Koscielny

Laurent Koscielny - -

L’ancien défenseur de Lorient (2009-2010) rejoint le club londonien pour une durée de 4 ans et un montant de 12 millions d’euros. Premières impressions…

Laurent Koscielny, est-ce un rêve qui se réalise ?
Je suis très heureux. Pour tout joueur, signer à Arsenal est un rêve. Lorient a été payé le juste prix. Il y a eu des négociations entre les deux clubs. Les discussions ont été un peu longues mais les dirigeants des Merlus ne m’ont pas mis de bâtons entre les roues. Un club comme Arsenal ne se refuse pas ! Dès que j’ai su qu’il voulait m’enrôler, mon choix était fait. Maintenant, c’est à moi de travailler pour m’imposer dans le club.

Depuis quand étiez-vous en contact avec les Gunners ?
Depuis le dernier match de championnat de la saison passée. C’est Gilles Grimandi qui m’a suivi mais je ne savais pas qu’il était dans les tribunes pour voir mes matches. J’avais eu l’occasion de rencontrer Arsène Wenger (l’entraîneur d’Arsenal, ndlr). Il m’a dit qu’il était intéressé par mon profil de joueur.

Votre ascension est très rapide, il y a encore un peu plus de douze mois vous jouiez à Tours en L2...
Ça va vite pour moi mais j’en ai conscience. Peut-être un peu trop vite. Mais j’ai connu des moments durs. Lorsque j’évoluais à Guingamp, j’ai connu la galère. Après cela s’est plutôt bien passé à Tours et à Lorient. J’essaye de profiter au maximum de ces bons moments. On verra ce que l’avenir me réserve.

Quels sont les qualités et les défauts dans votre jeu ?
Je suis assez attentif sur le jeu même s’il y a un ballon à 80 mètres. J’aime beaucoup anticiper. J’essaye de rester tout le temps debout dans les 1 contre 1. Mon jeu de tête est un atout. C’est important également d’avoir une bonne qualité de passe. Du côté des défauts, je pêche un peu au niveau de mon physique. Mais je pense qu’à Arsenal, j’aurais l’occasion de faire des séances de musculation.