RMC Sport

L’OM adhère au « low-cost »

OM : Foued Kadir

OM : Foued Kadir - -

Avec quatre renforts pour un total de 5 millions d’euros, l’OM a effectué un recrutement malin cet hiver. Loin des strass et paillettes du PSG, le club olympien savoure néanmoins son mercato.

Sur les terrains, tout rapproche l’OM et le PSG, séparés par trois points en championnat, en attendant les troisième et quatrième oppositions cette saison en L1 puis en Coupe de France (les 24 et 28 février). En dehors du rectangle vert, en revanche, tout les éloigne. Démonstration a encore été faite lors de ce mercato d’hiver conclu dans l’indifférence quasi-générale à Marseille, pendant que David Beckham faisait une « discrète » apparition dans la capitale. Au lendemain de l’arrivée en grande pompe du Spice Boy au PSG, Elie Baup savourait pourtant le travail de ses dirigeants. « Grâce à eux, l’OM est un club qui a fait de belles opérations durant ce mercato, assure-t-il. Tout le monde a essayé d’aider l’équipe pour qu’elle puisse toujours atteindre ses objectifs. »

Si le technicien phocéen a pris soin de botter en touche à chacune des questions portant sur Beckham, il était plus disert au sujet de Foued Kadir (ex-Valenciennes), Brice Samba (Le Havre), Modou Sougou (Cluj) et Alayxis Romao (Lorient), les quatre recrues olympiennes de l’hiver. « Ces quatre arrivées sont intéressantes pour les matches à venir. Avant, on parlait d’élargir le banc de touche. Le fait d’avoir des joueurs différents va aider le groupe. » Alors que l’OM compte ses sous, les Olympiens peuvent aussi avancer, chiffres à l’appui, une balance nettement en leur faveur.

Valbuena : « Personne ne peut rivaliser avec le PSG »

Alors que Loïc Rémy a été vendu aux Queens Park Rangers pour 10,5 M€, Romao (1,8 M€), Samba (400 000€), Kadir (500 000€) et Sougou (2,5 M€) ont rejoint l’OM pour la somme totale de 5,2M€. « On n’a pas les moyens d’autres clubs, notamment du PSG, mais on fait un recrutement intelligent et intéressant, note Mathieu Valbuena. Le PSG est dans un autre monde. Personne ne peut rivaliser. Nous, on s’est renforcé en quantité et je pense aussi en qualité. J’espère que chaque recrue apportera sa pierre à l’édifice. »

Ces arrivées devraient aussi booster la concurrence, notamment au milieu de terrain, où il risque d’y avoir des embouteillages. « Mais il est préférable d’avoir trop de solutions que pas assez », précise Valbuena. Avant la réception de Nancy dimanche soir, à laquelle pourrait participer Foued Kadir, attendu à l’entraînement samedi, les Marseillais abordent les prochaines échéances plus sereinement que jamais.

Le titre de l'encadré ici

Romao et la filière lorientaise |||

Avec l’arrivée de l’ex-Merlus Alayxis Romao, l’OM compte désormais cinq anciens joueurs de Lorient dans son effectif. Romao, Morel, Amalfitano sont arrivés directement de Bretagne, André Ayew a été prêté par l’OM et Gignac est aussi passé par Toulouse avant de rejoindre Marseille.  « En termes de jeu et de comportement tactique, le travail qui est fait à Lorient est de grande qualité, explique Elie Baup. Au sujet de Romao, c’est à la récupération qu’il est le plus actif et montre le plus d’arguments. Enfin humainement,  c’est quelqu’un de fort pour le vestiaire. »

Aurélien Brossier avec Florent Germain