RMC Sport

L1 : les dossiers chauds du mercato

Yoann Gourcuff intéresse toujours Arsenal.

Yoann Gourcuff intéresse toujours Arsenal. - -

Le marché hivernal des transferts s’est ouvert le 1er janvier. Il devrait être largement animé par les mouvements au Paris Saint-Germain. Mais les autres cadors de L1, CAN oblige, devraient également procéder à quelques réajustements dans leurs effectifs lors des prochaines semaines.

Olympique de Marseille

Les dossiers prioritaires : Gignac et Lucho

Selon nos informations, André-Pierre Gignac devrait être prêté jusqu’à la fin de la saison à Fulham. Après avoir failli rejoindre le club londonien dans les derniers instants du mercato estival, l’attaquant, très prolixe sur les réseaux sociaux ces derniers jours, est tout proche d’un accord avec les Cottagers. Celui-ci pourrait même survenir dans la semaine. Apprécié par le coach de Fulham, Martin Jol, Gignac ne serait cette fois pas retenu par l’OM. L’accrochage avec Deschamps en novembre est passé par là. Seul problème pour « Dédé » : sa blessure à l’adducteur gauche qui va le priver de compétition jusqu’à la fin du mois de janvier.

L’avenir de Lucho apparaît beaucoup moins clair pour l’état-major olympien. Cantonné à un rôle de remplaçant, la situation de l’Argentin, plus gros salaire de l’OM (environ 400 000 euros par mois), pose problème au sein du vestiaire. Un transfert ou un prêt reste envisageable pour l’ancien milieu de terrain de Porto, dont la valeur marchande est désormais loin des 18 millions d’euros nécessaires à son recrutement en 2009. L’Olympiakos s’est renseigné.

Lyon

Les dossiers prioritaires : Gourcuff et Cissokho

Yoann Gourcuff n’est pas heureux à Lyon. Et sur le terrain, ses performances s’en ressentent. Depuis son arrivée à l’été 2010, le Breton, transfert franco-français le plus cher de l’histoire (24 millions d’euros), n’a jamais convaincu ses dirigeants. Du coup, ces derniers n’excluent pas de le céder. Avec les prochains départs de Gervinho et Chamakh pour la CAN (21 janvier – 12 février), Arsenal est sur les rangs pour accueillir le milieu international sous la forme d’un prêt. Même si le club londonien n’a pour l’instant pas transmis d’offre concrète, des discussions sont engagées. Déjà intéressé lors du mercato d’été, Arsène Wenger espère, quoiqu’il en dise, récupérer l’ancien meneur de Bordeaux.

Le cas d’Aly Cissokho est bien plus limpide. Désireux de quitter l’OL depuis l’été dernier, l’ancien latéral de Porto veut changer d’air. Selon nos informations, Newcastle a déjà fait une offre de l’ordre de 7 à 8 millions d’euros à l’OL. En période de dégraissage, le club de Jean-Michel Aulas se donne encore le temps de la réflexion avant de donner une réponse définitive à son joueur.

Lille

Les dossiers prioritaires : Hazard et Obraniak

Eden Hazard pourrait être la surprise de ce mercato d’hiver. Alors qu’il est convenu d’un départ avec son président Michel Seydoux à la fin de cette saison, le prodige belge pourrait changer quitter le LOSC, déjà éliminé de la Ligue des champions, plus tôt que prévu. Trois formations prestigieuses sont intéressées par le profil du joueur. Il s’agit de Manchester city, de l’Inter Milan et du Real Madrid. Les Citizens auraient une longueur d’avance. Même si aucune offre concrète n’a été formulée, City est, d’après l’entourage du joueur, déjà entré en contact avec le LOSC. L’offre serait difficile à repousser. On parle de 30 à 35 millions d’euros. Reste à savoir si le club nordiste pourrait inclure dans la transaction le prêt immédiat du joueur jusqu’à la fin de la saison. Par ailleurs, le PSG ne perd pas de vue le prodige belge. Même si aucun contact n’existe à ce jour, Eden Hazard est un joueur au profil parfait pour un club comme Paris, toujours à la recherche du « nouveau Messi ». 

En revanche, les dirigeants nordistes n’opposeront pas leur veto à un départ de Ludovic Obraniak à Bordeaux. Un accord a d’ailleurs déjà été trouvé. Le transfert est estimé à un million d’euros. En manque de temps de jeu et barré par la concurrence de Dimitri Payet, Joe Cole et Eden Hazard, l’ancien Messin espère se relancer en terre girondine dans la perspective de l’Euro 2012, compétition qu’il espère disputer sous le maillot polonais.