RMC Sport

Labrune veut faire sauter la clause d'Ayew

André Ayew

André Ayew - -

INFO RMC SPORT. Les négociations sont en cours pour faire prolonger André Ayew à l'Olympique de Marseille, sous contrat avec l'OM jusqu'en 2014. Vincent Labrune, le président de l'OM, a rencontré deux fois ces deux dernières semaines les représentants du joueur, dont Etienne Mendy, son agent.

L'objectif de ces transactions est surtout pour l'OM de faire sauter une clause de sortie fixée par Jean-Claude Dassier, et qui a rendu furieux Vincent Labrune quand il a repris le dossier Ayew en mains. La clause de sortie du milieu de terrain ghanéen est en effet dégressive. Fixée à 13 millions d'euros pour juin 2011, elle passera à 11 millions en juin 2012... et 7 millions en juin 2013 ! En résumé : plus le jeune André Ayew prend de l'expérience et de la valeur sur le terrain, plus il est accessible pour les clubs acheteurs !!! Une aubaine pour des clubs comme Arsenal, dont Wenger apprécie et suit de près André Ayew, ou encore le Bayern Munich, qui supervise souvent le joueur.

Ce dossier est une priorité pour la direction de l'OM, qui ne peut pas se permettre - vu l'état de ses finances - de perdre de l'argent sur un futur transfert de son jeune joueur ghanéen, révélation de la saison dernière. L'OM va donc proposer une sensible revalorisation salariale à André Ayew, mais ses représentants, qui se savent en position de force vu l'absurdité de la clause mise sur le contrat du joueur, se montrent selon nos informations très gourmands au niveau des exigences salariales. Ayew émarge en effet à environ 170 000 euros bruts par mois, et ses représentants demanderaient une augmentation de plus de 100 000 euros mensuels.

A Ayew de prouver son amour pour l'OM

Ce vendredi, Vincent Labrune a cependant su trouver des arguments pour convaincre en partie les représentants d'Ayew de prolonger, et a bon espoir d'aboutir à un accord en milieu de semaine prochaine. Pour se montrer persuasif, Labrune a demandé à Ayew de prouver son amour pour le club marseillais en acceptant de prolonger jusqu'en 2015, afin que la clause de sortie soit simultanément supprimée. La direction de l'OM, prête à revaloriser sensiblement le salaire d'Ayew, promettrait en retour au joueur de le laisser partir en cas d'offre intéressante d'un grand club européen. Le club marseillais espèrerait alors retirer beaucoup plus d'argent que les 11 millions d'euros fixés par Dassier...