RMC Sport

Le cœur de Beckham balance

David Beckham

David Beckham - -

Dans une interview à la BBC, la star des Los Angeles Galaxy a écarté l’idée d’un retour en Angleterre. Son avenir se joue désormais entre la Californie et Paris. En tournée avec son club en Asie et dans le Pacifique, « le Spice Boy » ne devrait rien annoncer avant son retour.

Il l’a dit et répété. David Beckham ne fera aucune annonce officielle avant la fin de la tournée organisée par son club. Les Los Angeles Galaxy disputent actuellement une série de matches amicaux en Asie et dans le Pacifique. La star anglaise affrontera la sélection d’Indonésie ce mercredi à Jakarta. Avant de défier les Philippines à Manille le 3 décembre, et de migrer vers l’Australie trois jours plus tard, pour un match face à Melbourne Victory. Entre-temps, Beckham devrait entretenir le suspense concernant son avenir. En fin de contrat le 31 décembre, le « Spice Boy » est très courtisé. Le PSG, mais aussi plusieurs clubs anglais, italiens, brésiliens et même mexicain lui font les yeux doux. LA fait également le forcing pour le faire prolonger. Malgré cette pluie de sollicitations, son destin devrait se jouer entre la côte Ouest des Etats-Unis et la capitale française.

« L’Angleterre ? Je ne me vois pas jouer ailleurs qu’à M.U. »

Dans une interview accordée à la BBC, le milieu de terrain de 36 ans a écarté l’hypothèse d’un retour en Premier League, où Tottenham et les Queens Park Rangers semblent prêt à l’accueillir. « Je suis toujours aux Galaxy jusqu’en décembre. Ensuite, j’aurai une décision à prendre, rappelle-t-il. Il y a plusieurs clubs européens qui m’ont approché. J’ai besoin d’en discuter avec ma famille et mes amis. Finir ma carrière en Angleterre ? Non, ce n’est pas le problème. En plus, je ne me vois pas jouer ailleurs qu’à Manchester United. »

Parfaitement installé en Californie, Beckham, sacré champion de MLS la semaine passée, accorde énormément d’importance au bien-être de sa famille. Sur les réseaux sociaux, une rumeur affirme que ses enfants seraient déjà inscrits dans deux écoles, l’une à Paris, l’autre à Croissy-sur-Seine (Yvelines), non loin du Camp des Loges. L’avis de son épouse, Victoria, sera certainement décisif dans son choix. Tout comme sa volonté de préparer au mieux les JO de Londres qu’il compte disputer avec la Grande-Bretagne. Au sein d’un PSG en difficulté, avec lequel il est contacts avancés, « Becks » pourrait trouver chaussure à son pied...

Alexandre Jaquin