RMC Sport

Le mercato agace Deschamps

Didier Deschamps

Didier Deschamps - -

L’entraîneur marseillais espère toujours l’arrivée du défenseur rennais, Rod Fanni. Mais au sein du club olympien, les divergences ressurgissent. Ce qui irrite au plus haut point l’ancien joueur de la Juventus.

Décidément, le mercato est un sujet à risque à Marseille. Après les nombreux atermoiements de l’été (Diarra, Luis Fabiano entre autres), le cas Rod Fanni divise une fois de plus l’état-major marseillais. D’un côté, Didier Deschamps favorable à sa venue et qui pour le moment ne veut pas entendre parler de quelqu’un d’autre. De l’autre, José Anigo, qui aime bien le latéral rennais mais qui pousse aussi pour le dossier du Nancéien, Michaël Chrétien puisque c’est lui qui a ouvert les hostilités avec Nancy. Au milieu, il y a le président Jean Claude Dassier, qui est tenu par les cordons de la bourse. Pour lui, les 4,5 millions d’euros demandés par Rennes pour Fanni sont trop élevés.
Interrogé en conférence de presse vendredi sur le sujet, Didier Deschamps est revenu de manière toujours aussi sibylline sur le sujet. « Il n’y a rien de neuf au sujet du latéral droit. Chrétien ? Les mois de juillet et d’août sont déjà sources de discussions, il y aura janvier, si en plus il faut ajouter décembre ! Je vais faire tous les mois de l’année (rires)… Il y a des discussions. Je ne suis pas là pour dire : « Ce n’est pas celui-là, ce sera l’autre… » J’ai déjà dis ce que je pensais. On verra, le plus important, c’est le match de Nice. »

Dassier va revenir vers Rennes

Interrogé sur le fait d’un possible échange avec Fanni, « DD » a répliqué plutôt irrité. « Je ne sais pas. Ce n’est pas à moi qu’il faut poser cette question. » Son président va essayer dans les prochaines heures de lui donner satisfaction en trouvant un accord avec Rennes pour Fanni. Financièrement, ce ne sera pas simple puisque le club breton ne souhaite aucun joueur de l’OM en guise d’échange. Mais surtout, Liverpool est également en discussions avec Rennes pour son latéral international. La concurrence est rude. Deschamps est dans l’attente. Pour le moment, il peut au moins compter sur Charles Kaboré.

MB avec FG