RMC Sport

Ligue 1: Ramsey, Ito, Suarez, Openda... les curiosités à suivre de cette nouvelle saison

La Ligue 1 reprend ses droits dès vendredi avec Lyon-Ajaccio (21 heures). A 48 heures du coup d’envoi de la saison 2022-2023 du championnat de France, l’occasion est belle de dresser un tableau non-exhaustif des recrues hexagonales qui créent autant d’attente qu’elles attisent notre curiosité.

Aaron Ramsey (31 ans), OGC Nice

On débute par ce qui est peut-être le plus gros coup porté dans cette Ligue 1, car un peu venu de nulle part: voir débarquer Aaron Ramsey sur la promenade des Anglais est pour le moins inattendu. Laisser libre par la Juventus Turin après trois saisons et 69 rencontres disputées sous le maillot des Bianconeri, le Gallois de 31 ans arrive à Nice fort d’un beau palmarès (une fois champion d’Italie, trois fois vainqueur de la Coupe d’Angleterre et une fois de la Coupe d’Italie, deux fois finaliste de la Ligue Europa) et d’une expérience du très haut niveau non négligeable (81 matchs de Coupes d’Europe, dont 65 de Ligue des champions).

L’ancien cadre des Gunners va rapidement se voir confier les rênes du milieu de terrain par Lucien Favre, où sa science du jeu pourrait venir compléter à merveille l’impact athlétique de Khephren Thuram. Reste à savoir dans quelle condition physique arrive l’international (74 sélections, 20 buts), souvent blessé avec la Juve et qui sort de quatre mois en prêt pour 13 matchs chez les Glasgow Rangers.

>> Toutes les infos mercato en direct

Junya Ito (29 ans), Stade de Reims

Sa première apparition avec le maillot rémois, dimanche en amical contre Sassuolo (2-2), a permis d’entrevoir une partie de tout son talent. Titularisé 45 minutes sur l’aile droite, Junya Ito n’a eu besoin que de dix secondes pour offrir une passe qui aurait pu être décisive à El Bilal Touré. A la 20e, l’international japonais (36 sélections, 9 buts), recrue la plus chère de l’histoire du club champenois (acheté contre 10 millions d’euros à Genk), a délivré sa première assist pour Mitchell Van Bergen… qui devrait en appeler d’autres.

Fin passeur, le virevoltant ailier nippon a distribué pas moins de 21 passes décisives la saison dernière toutes compétitions confondues. Une sacrée perf’ qui justifie l’investissement consentie pour un joueur de 29 ans venu du championnat belge. Réputée joueuse, la formation rémoise le sera d’autant plus avec Ito, qui sait aussi marquer (8 buts lors de l’exercice 2021-22).

Luis Suarez (24 ans), Olympique de Marseille

Ce n’est pas "El Pistolero" qui a signé sur le Vieux-Port, mais l’arrivée de Luis Suarez vaut le coup de s’y intéresser. Déjà pisté par l’OM et André Villas-Boas il y a deux saisons de cela, le buteur colombien est resté dans les petits papiers olympiens depuis. Son club de Grenade, où Luis Suarez évoluait depuis deux saisons, étant relégué en deuxième division, Pablo Longoria a sauté sur l’occasion pour attirer cet attaquant racé et généreux, capable d’évoluer également en tant qu’ailier gauche.

Et qui a déjà pas mal bourlingué, à 24 ans: Leones en Colombie, Grenade, Valladolid, Tarragone ou encore Saragosse en Espagne, où il avait été prêté successivement par Watford sans jamais avoir joué en Angleterre. La saison dernière, avec Grenade, Suarez aura inscrit 8 buts et délivré 4 passes décisives en 37 matchs de Liga, faisant de lui le deuxième meilleur scoreur de son club. Engagé pour cinq ans avec l’OM, cet international colombien (3 sélections) sera un élément à suivre au sein de l’attaque marseillaise. Qui manquait d’un profil mordant comme celui de Luis Suarez.

Loïs Openda (22 ans), RC Lens

Pour remplacer Arnaud Kalimuendo, les Sang et Or ont mis la main sur un vrai talent, largement suivi en Europe. A 22 ans, Loïs Openda a explosé lors des deux dernières saisons en Eredivisie, où il était prêté au Vitesse Arnhem par le Club Bruges (18 buts en 33 matchs de Championnat en 2021-22). Rapide, clinique, percutant et solide, ce néo-international belge (3 sélections, 1 but) a fait le choix de la France "pour devenir un meilleur joueur", a-t-il assuré lors de sa présentation dans le Pas-de-Calais.

Sous la houlette de Franck Haise, Openda a tout ce qu’il faut pour s’épanouir, et performer dans un jeu de transition taillé pour lui. Dans lequel il s’est déjà illustré en marquant en amical le seul but du match contre l’Inter Milan (1-0). Débarqué contre un chèque de 9,8 millions d’euros, record du club, le Diable rouge espère poursuivre son ascension dans le football européen. Lens, où il s’est engagé pour cinq ans, peut lui servir de tremplin. La Coupe du monde avec la Belgique, en fin d’année au Qatar, est son prochain objectif. En attendant, il pourrait bien rapidement devenir le nouveau petit chouchou de Bollaert.

Et aussi: Embolo, Minamino (Monaco), Alexsandro (LOSC), Sissoko, Aboukhal (Toulouse), Ilie (Nice), Isaak Touré (OM), Lepenant, Tagliafico (OL), Vitinha, Ekitike (PSG), Theate (Rennes)...

Romain Daveau Journaliste RMC Sport