RMC Sport

LOSC-OM : Seydoux allume Labrune !

Michel Seydoux, le président du LOSC, allume Vincent Labrune, le président de l'OM

Michel Seydoux, le président du LOSC, allume Vincent Labrune, le président de l'OM - -

C’est la guerre entre le LOSC et l’OM. Michel Seydoux, le président lillois, répond très fermement à Vincent Labrune, son homologue marseillais, qui avait renouvelé en début de journée son intérêt pour Florian Thauvin.

A l’occasion de la présentation de Dimitri Payet et Benjamin Mendy ce mercredi Crans-Montana (Suisse), où l’OM est en stage, Vincent Labrune a émis à nouveau le souhait de recruter Florian Thauvin. « Thauvin est un joueur qui nous intéresse, a expliqué le président marseillais. On va revenir vers le LOSC. C’est un joueur qui nous intéresse jusqu’au 31 août et j’ai envie de dire jusqu’à la fin de son contrat à Lille. Je ne peux pas être plus clair. On attendra le temps qu’il faudra mais on sera toujours là pour ce joueur. (…) On n'a toujours pas compris pourquoi on l'a raté en janvier. » Des propos qui ont provoqué la colère de Michel Seydoux, le président lillois. Il répond dans un communiqué très dur, que vous pouvez retrouver ci-dessous dans son intégralité.

« Pourquoi V.Labrune risque-t-il de se rater à nouveau

Au sujet de Florian Thauvin, Vincent Labrune n’a semble-t-il « toujours pas compris pourquoi il avait raté l’opportunité en janvier ». Je vais tenter de lui expliquer, avec des mots simples, pourquoi il risque de se rater à nouveau en juillet et en août.

J’ai annoncé à de multiples reprises, directement à Vincent Labrune d’abord, puis par voie de presse, que Florian Thauvin porterait de manière certaine le maillot du LOSC la saison prochaine. Je crois avoir été extrêmement clair et définitif. Le président de l’OM ne semble néanmoins pas entendre ou pire ne pas comprendre mes propos. Ces quelques lignes doivent lui servir à clarifier ses idées et l’aider à retrouver toute sa lucidité.

Le LOSC n’a pas attendu ses meilleures performances en L1 ou plus récemment sous le maillot de l’Equipe de France pour exprimer tout son attachement et sa confiance à Florian Thauvin. Le LOSC a travaillé, anticipé et a rapidement su se montrer le plus attractif et convaincant. C’est pourquoi Florian a choisi en janvier de parapher un contrat avec le LOSC en vue de rejoindre notre club cet été. Le LOSC compte énormément sur ce joueur jeune et talentueux qui confirmera dès le mois d’août sous les couleurs lilloises tous les espoirs placés en lui. Florian quant à lui est assuré d’encore progresser au contact du LOSC qui ambitionne de l’emmener au plus haut, comme ce fut le cas avant lui pour de nombreux joueurs lillois.

Pour la dernière fois, je confirme que Florian Thauvin ne rejoindra ni l’OM ni aucun autre club. Il est un joueur du LOSC, intransférable.

Les premières charges, souterraines ou médiatiques, de Vincent Labrune pouvaient être mises sur le compte de la maladresse ou de l’inexpérience. L’acharnement dont il fait preuve aujourd’hui s’apparente davantage à de la bêtise et à un profond irrespect du LOSC, de son président, et plus généralement des règles et des valeurs du sport. C’est inacceptable. Je m’étonne d’ailleurs d’entendre de la bouche du président de l’OM que certains actionnaires de club sont plus respectables que d’autres. Pour moi, tous les actionnaires sont respectables, et doivent à ce titre être respectés.

Les manœuvres désespérées du président de l’OM n’ont pour seule finalité que de déstabiliser un joueur, lui faisant croire que les contrats et les engagements ne signifient rien. Ces basses manipulations et ces méthodes d’un autre temps n’ont pour seule conséquence de ternir l’image de son club, et plus généralement celle du football. Ses prédécesseurs ne nous avaient pas habitués à cela. Présider un grand club, c’est aussi respecter un certain nombre de valeurs et de règles. Je saisirai dès demain les instances du football français pour qu’elles statuent sur ce comportement inadmissible.

Vincent Labrune semble sous pression. Je lui suggère ainsi d’utiliser pleinement et sans attendre son précieux temps à travailler pour les intérêts de son club, et non au détriment de ceux d’un autre. Plutôt que de s’enliser sur des chemins sans issue, qu’il consacre désormais toute son énergie à l’accomplissement des objectifs très ambitieux qu’il affiche pour l’OM en championnat de France et en Champions League cette saison. Dans le cas contraire, il se ratera à nouveau… »

Michel Seydoux, Président du LOSC

A lire aussi :

- Labrune : « On sera toujours là pour Thauvin »

- Seydoux : « Pour Thauvin, le dossier est fermé »

- Seydoux : « Thauvin ? A 55 millions, je réfléchirai »