RMC Sport

Luis Suarez au Kosovo pour 2000€ par mois ?

-

- - -

Banni de toute activité liée au football pour les quatre prochains mois, le carnassier Luis Suarez pourrait trouver refuge au Kosovo, dont la fédération n’est pas encore reconnue par la FIFA. Reste à accepter de jouer pour 2000 euros mensuels.

Sévèrement sanctionné par la FIFA suite à sa morsure sur l’Italien Giorgio Chiellini lors d’Uruguay-Italie en phase de groupe (1-0 pour la Céleste), Luis Suarez ne risque pas de refouler les terrains de sitôt. Le buteur est en effet sûr de louper les douze prochains matches de Liverpool, les neuf prochaines échéances de sa sélection, et ne peut pas s’entraîner avec ses coéquipiers, ni pénétrer dans un stade, même en tant que simple spectateur.

Et, histoire de rendre totalement fantomatique l’Uruguayen durant les 120 prochains jours, la FIFA interdit également à son club de le faire figurer sur la photo officielle de l’équipe. Des mesures drastiques qui pourraient décourager bien des clubs européens qui, il y a encore quelques jours, faisait de Suarez l’une de leurs priorités pour le mercato. Mais il existe, sur le Vieux Continent, un asile auquel personne n‘avait encore pensé pour le brutal buteur : le Kosovo !

Suarez, une star à 43 000 €

La fédération du pays des Balkans n’est en effet toujours pas reconnue par la FIFA et donc non sujette à ses règles et punitions. Plus réactif, plus malin, mais aussi peut-être plus fou que ses congénères kosovars, le club de Hajvalia, propriété de Meda, une star de la musique du coin, a donc pris les choses en main. Il propose 43 000 € à Liverpool pour récupérer sa star pour l’ensemble de la durée de suspension. « Suarez ne peut pas jouer pour les quatre prochains mois, explique Xhavit Pacolli, directeur sportif du club à Sport Plus, comme le raconte le Telegraph. Puisque nous ne sommes pas encore membres de la FIFA, je pense qu’il peut jouer au Kosovo. Nous avons donc une offre que nous allons envoyer à Liverpool.

Seul problème, l’offre en question est aussi surréaliste que la situation. En plus du maigre dédommagement proposé aux Reds, Hajvalia promet un salaire mensuel de 2000 € à l’attaquant de 27 ans. « C’est le maximum que nous pouvons offrir. Nous proposons 43 000 € au club et un salaire de 2000 € pour chaque mois se justifie le dirigeant. Cela peut sembler ridicule, mais c’est tout ce que nous pouvons faire ». Il parait que la chance sourit aux audacieux. Et question sourire, Suarez s’y connait.

A lire aussi : >> La morsure de Suarez en jeu vidéo >> Di Meco : "la sanction de Suarez est un scandale !" >> Suarez paye cash sa morsure

Raphaël Cosimano