RMC Sport

Lyon scrute en défense centrale

Rémi Garde

Rémi Garde - -

En manque de défenseurs centraux pendant la CAN, l’OL multiplie les pistes pour trouver un renfort en charnière. Idéalement, le club gone aimerait un prêt. Armand et Alexis (FC Séville) font partie des dossiers étudiés.

La cellule de recrutement de l’OL travaille depuis le début du mois de janvier sur l’arrivée d’un défenseur central pour compenser, entre autres, les départs à la CAN de Bakary Koné et de John Mensah. Comme révélé par RMC Sport, Lyon a sondé le PSG dans les tous premiers jours de janvier au sujet de Sylvain Armand. Si le joueur n’est pas spécialement partant cet hiver, il serait tout de même disposé à écouter une offre d’un grand club comme Lyon. Depuis ces premières approches, l’OL n’a pas transmis d’offre ferme. Pour l’instant.

Le staff lyonnais évalue de nombreuses options. Le cas du Bordelais Michaël Ciani aurait été rapidement évoqué en interne, mais l’OL ne bougera sans doute pas, d’autant que le joueur ne veut pas être prêté. De plus, Ciani intéresse plus sérieusement le LOSC, qui pourrait chercher un remplaçant à Marko Basa, blessé pour plusieurs semaines. En Espagne, les recruteurs lyonnais étudieraient le cas du défenseur espagnol du FC Séville, Alexis (26 ans). Polyvalent, capable d’évoluer dans l’axe comme sur les côtés, Alexis ne joue plus trop à Séville cette saison. Il est susceptible d’être prêté cet hiver. Lyon serait donc vigilant sur ce dossier.

Des discussions pour Cissokho

En revanche, les choses se sont un peu compliquées pour le défenseur émirati Hamdan Al Kamali (22 ans). Son club d’Al Wahda aurait soudainement augmenté ses exigences pour le transfert, bien au-delà d’un million d’euros, bloquant pour l’instant l’avancée des négociations. Au milieu de terrain, la discussion avec Nancy n’est pas définitivement réglée autour du prêt avec option d’achat de Samba Diakité. Le joueur a donné sa priorité absolue à Lyon, malgré des approches sérieuses d’un club anglais, a priori Newcastle. Mais pour l’instant, la discussion achoppe encore avec l’ASNL autour de l’option d’achat de 5 millions d’euros. Nancy veut l’assurance qu’elle sera obligatoire, l’OL ne souhaite pas donner cette garantie, à moins d’une qualification en Ligue des champions la saison prochaine.

Vendredi, des échos faisaient état d’une avancée sur le dossier Cissokho. L'optimisme régnait visiblement dans le clan du joueur quant à son issue. Arsenal s’est positionné auprès de l’OL ces derniers jours, mais n’a pas transmis une offre au niveau des souhaits de l’OL ( 10 millions d’euros). En revanche, Newcastle reste une option plus concrète à ce jour.