RMC Sport

Mbia – OM : clash en vue ?

Stéphane Mbia

Stéphane Mbia - -

Très en retard au stage de l’équipe marseillaise à Saint-Jean-de-Luz, où il est arrivé mercredi soir, l’international camerounais agace ses dirigeants. D’autant que son nom revient régulièrement dans la gazette des transferts…

« J’ai eu un problème de correspondance entre Atlanta et New York qui m’a empêché de rallier Marseille samedi à 21h45 comme prévu. J’ai parlé au coach qui m’a dit qu’il m’attendait le plus rapidement possible et je me suis excusé. Il n’y a pas de problème. » Hélas pour Stéphane Mbia, qui répondait à La Provence mardi soir, il y en a bien un. Et ce dernier dure depuis dimanche, date à laquelle le défenseur marseillais aurait dû rejoindre ses partenaires à Saint-Jean-de-Luz, lieu de leur stage d’avant-saison. « Tout le monde me connaît au club, poursuivait l’intéressé. Je suis super pro. » Pas vraiment du goût de ses dirigeants, fortement agacés par son retard à rallonge. Le joueur est arrivé dans la soirée de mercredi alors que les Olympiens jouaient en amical face à Toulouse.

Premier à enrager, l’entraîneur de Mbia, Didier Deschamps. Les deux hommes ont déjà eu maille à partir ces derniers mois, notamment au sujet du repositionnement du Camerounais en défense centrale. L’ancien Rennais avait fini par entendre raison et écouter la voie du technicien, qu’il considère comme « son père ».

Cette fois, le paternel n’est pas disposé à passer aussi facilement l’éponge. « Il n’a aucune réponse valable de ne pas être là, peu importe les raisons, lâche un Deschamps courroucé. Je lui ai dit d’avoir d’abord du respect envers son club, envers ses partenaires et envers tout le monde. Je lui ai conseillé vivement de nous rejoindre et prendre l’avion Paris-Biarritz. » Ce que n’a pas fait Mbia. Aperçu dans la cité phocéenne, ce dernier affirme être reparti sur Marseille « pour raisons personnelles ». Pas de quoi tempérer l’humeur de Deschamps. « Je ne suis que son entraîneur après tout », ironise-t-il.

Obsédé par la Ligue des champions

D’un simple retard, l’absence à l’entraînement de Stéphane Mbia est devenue une véritable affaire. L’attitude du joueur interpelle, surtout en plein marché des transferts. Le Bayern Munich et le Milan AC surtout ne sont pas insensibles à ses états de service. Les déclarations post-Coupe du monde du joueur avaient également jeté un froid. « Je veux gagner la Ligue des champions, déclarait Mbia avant de filer en Afrique du Sud. Avec l’OM, pourquoi pas. Mais je veux gagner la Ligue des champions. »

Alors partira, partira pas ? « Apparemment, il n'a déclaré nulle part qu'il avait envie de partir, rappelle Didier Deschamps. Mais si c'est le cas, c’est simple. Si un club met 18 millions (montant de sa clause libératoire, ndlr), je l’amène demain s’il a besoin. Je le lui ai dit et il le sait. » Le retour de Mbia à l’OM s’annonce tendu. Voilà qui devrait pimenter les négociations pour une prolongation de contrat entamées par Ralf Isseneger, l’avocat suisse en charge de ses intérêts. Sans parler des sanctions, financières et autres, qui vont sûrement tomber drues sur le joueur après cette incartade.