RMC Sport

Mercato: bientôt une taxe sur les transferts?

-

- - AFP

Désireux de soutenir financièrement le sport amateur, une trentaine de députés a fait une proposition de loi "visant à instaurer une taxe sur les transferts de sportifs professionnels." Celle-ci s’élèverait à 5% mais ne viserait pas les petites transactions entre clubs.

Les transferts bientôt taxés? C’est ce que propose une trentaine de députés. Le 3 octobre, les élus parmi lesquels l’Insoumis François Ruffin ont déposé une proposition de loi "visant à instaurer une taxe sur les transferts de sportifs professionnels." L’objectif est de soutenir le sport amateur puisque l’argent ira dans les caisses du Centre national pour le développement du sport (CNDS) avant d’être réparti dans les clubs amateurs.

Cette taxe ne viserait que les "gros" transferts

Plus concrètement, à compter du 1er août 2018, les transferts entre clubs professionnels français, mais aussi entre clubs français et étrangers, seraient taxés à hauteur de 5%. Tous ? Pas sûr. "Le taux de la contribution est de 5 % pour chaque transfert entre sociétés ou clubs sportifs français ou en cas de transfert entre une société ou un club sportif français et une société ou un club sportif étranger, à partir d’un montant défini par décret en Conseil d’État", indique le texte.

"L'idée est de taxer les transferts les plus importants, pas ceux de 2 ou 3 millions d'euros, précise le députe UDI/Les Constructifs M. Zumkeller ce lundi à L’Equipe. Quand un club achète un joueur 100 millions, il peut bien en donner cinq de plus au sport amateur qui a du mal à se financer à cause notamment de la baisse des dotations aux collectivités." Pas sûr que les clubs de Ligue 1, le PSG en tête, soient favorables avec ce projet de loi.

VIDEO - Ligue 1: l'équipe-type de la 9e journée de Rolland Courbis