RMC Sport

Mercato : Bojan Krkic rejoint Iniesta au Vissel Kobe

Bojan

Bojan - AFP

En fin de contrat avec l'Impact Montréal, l'ancien grand espoir du Barça va découvrir un septième grand championnat à 30 ans et rejoint Andrés Iniesta, qu'il avait côtoyé en Catalogne.

Bojan Krkić continue son tour du monde. Après l'Espagne (Barcelone, Alavés), l'Italie (AS Roma, Milan), les Pays-Bas (Ajax Amsterdam), l'Angleterre (Stoke City), l'Allemagne (Mayence) et le Canada (Impact Montréal), l'international espagnol va découvrir le Japon. Libre depuis le 1er janvier dernier et son départ de l'Impact de Montréal, l'attaquant de 30 ans s'est engagé ce lundi avec le Vissel Kobe, au Japon. Si la durée du contrat n'a pas été officiellement communiquée, les médias espagnols évoquent une signature pour un an et demi.

Retrouvailles avec Iniesta

Au Japon, l'ancien grand espoir de la Masia ne sera pas totalement perdu puisqu'il retrouvera un certain Andrés Inista, qu'il avait côtoyé pendant quatre saisons au Barça. "J'ai hâte de relever ce grand défi. Cette opportunité est l'une des meilleures que j'ai eues personnellement et professionnellement et je suis impatient de relever ce grand défi. J'ai toujours été fasciné par la culture japonaise et grâce à Vissel Kobe, je vais pouvoir découvrir le Japon par moi-même. Iniesta est très spécial pour moi et je suis ravi de jouer à nouveau avec lui. J'espère marquer beaucoup de buts grâce à ses passes décisives", a expliqué Bojan Krkić sur le site officiel du club.

>> Suivez le mercato en direct

Pendant ses années catalanes, l'Espagnol est devenu le deuxième plus jeune buteur de l'histoire de la Ligue des Champions après son but face à Schalke 04 en quart de finale aller en 2008 et le plus jeune joueur à atteindre 100 matchs en compétition officielle avec le club catalan à seulement 19 ans, en détrônant Lionel Messi (20 ans et huit mois). Bojan Krkić a fait également partie de la dream team barcelonaise, vainqueure du sextuplé en 2009 sous les ordres de Pep Guardiola. Après son transfert à la Roma, il a enchaîné de nombreux prêts (Milan, Ajax, Mayence, Alavés) et quelques blessures (déchirure des ligaments croisés), ce qui a freiné sa progression.

AS