RMC Sport

Mercato: ce qu’il faut savoir sur Julian Weigl, pisté par le PSG

A la recherche d’un milieu de terrain défensif pour compenser la retraite de Thiago Motta, le PSG s’intéresserait de près à Julian Weigl. A 22 ans, l’international allemand, lancé par Thomas Tuchel à Dortmund, ne manque pas de talent. Mais est-il prêt à franchir un cap? RMC Sport vous livre quelques éléments de réponse.

Un talent très précoce

Julian Weigl est né en Bavière. A Bad Aibling précisément, une petite ville située à 60 km au sud de Munich. Et c’est dans sa région natale qu’il débute sa carrière professionnelle. Au Munich 1860. En février 2014, son équipe évolue en 2e division lorsqu’il est lancé dans le grand bain, à seulement 17 ans. Six mois plus tard, il devient le plus jeune capitaine de l’histoire du club alors qu’il est à peine majeur. Avant d’être transféré l’été suivant à Dortmund.

Révélé par Tuchel

C’est Thomas Tuchel, fraîchement nommé sur le banc, qui le fait venir au Borussia Dortmund en 2015. Et le coup de foudre est immédiat. Positionné en sentinelle, Weigl rayonne dans un rôle de plaque-tournante devant la défense. Boosté par la confiance de son entraîneur, celui qui est décrit comme un garçon humble et à l’écoute prend ses responsabilités dans l’entrejeu et s’impose très vite comme un cadre de l’équipe.

Un profil à la Busquets

Julian Weigl est un milieu de terrain très propre. Sa qualité de passe et sa conservation de balle sont ses plus gros atouts. Doté d’une vision panoramique, il ne perd quasiment aucun ballon. Très à l’aise dans l’entrejeu, il joue vite et simple. Toujours avec une grande justesse, même dans les petits espaces. Un style qui rappelle ceux de Sergio Busquets ou Thiago Motta, à qui il pourrait succéder au PSG.

Une statistique incroyable

Il a déjà marqué l’histoire du football allemand. C’était le 14 mai 2016. Lors d’un match de championnat face à Cologne (2-2), il touche 218 ballons, effaçant des tablettes le record de Bundesliga établi par Xabi Alonso avec le Bayern Munich (216). Selon OptaJean, il réussit même 199 passes durant cette rencontre. Une première dans les cinq grands championnats européens depuis dix ans!

Un physique à étoffer

C’est l’un des points faibles de ce manieur de balle. A 22 ans, Weigl est encore un peu frêle physiquement, surtout pour un joueur amené à aller au duel au milieu de terrain. Sa grande taille (1,87m) mériterait quelques kilos de plus pour faire de lui un défenseur plus solide. En attendant, son placement et sa capacité à anticiper les actions adverses lui permettent de compenser. A condition qu’il passe moins de temps à l’infirmerie que la saison passée.

Pas convoqué pour le Mondial 2018

Le surdoué bavarois a porté le maillot de la Nationalmannschaft dans les catégories de jeunes. Il a même disputé le Mondial U20 en 2015, avec une élimination en quarts de finale face au Mali sur les terrains de Nouvelle-Zélande. Récompensé de ses bons débuts avec Dortmund, il a été retenu pour disputer l’Euro 2016. Mais sa dernière saison en dents de scie, perturbée par les blessures, ne lui a pas permis d’intégrer le groupe de Joachim Löw pour la Coupe du monde en Russie.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur