RMC Sport

Mercato : Hoarau, direction la Chine et Dalian

Guillaume Hoarau

Guillaume Hoarau - -

Alors qu’il était convoité par plusieurs clubs anglais, Guillaume Hoarau, l’attaquant du PSG, a finalement choisi de s’envoler pour la Chine. Il va s'engager avec le Dalian Aerbin pour trois ans.

« Je craignais qu’il parte en Chine, c’est fait. Je n’ai évidemment rien contre le football chinois, mais on ne peut pas dire que ce soit un choix sportif ou un choix de carrière. Quel gâchis ! » Désolé, Jean-Michel Larqué… Entre la Premier League et la Chine, le Réunionnais a finalement tranché. Les challenges qui lui tendaient les bras en Angleterre avaient beau être séduisants, l’exotique championnat chinois - et ses salaires mirobolants, ne le cachons pas - a finalement pris le dessus. Comme Nicolas Anelka et Didier Drogba avant lui, le Parisien fait donc ses valises, direction la Chinese Super League. Le Shanghai Shenhual était en lice, mais c'est finalement le Dalian Aerbin qui a obtenu ses faveurs, avec un contrat de trois ans.

Et tant pis pour Everton (5e de Premier League) ou Sunderland (14e), battus par les offres chinoises. Un salaire mensuel doublé, voire triplé (il touche 200 000 € bruts par mois au PSG), forcément ça fait réfléchir. « Capitaine Larqué » a eu beau clamer que l’ancien Havrais « a tout pour être un bon attaquant en Premier League », les sirènes argentées de ce championnat chinois bien décidé à faire ses emplettes sur le Vieux continent (Seydou Keita, Lucas Barrios et Frédéric Kanouté ont notamment signé l’été dernier) auront résonné plus fort.

Après Anelka, Drogba, Kanouté, S.Keita…

Guillaume Hoarau, qui n’a joué que 114 maigres minutes en Ligue 1 depuis le début de la saison (6 matches, 1 titularisation, 1 but) s’assurera ainsi un statut de "star" et l’assurance de retrouver un temps de jeu plus conséquent, au côté de Seydou Keita, son nouveau partenaire. L'ancien Havrais, qui prendra l'avion ce lundi, bénéficiera sur place de l'aide d'un interprète. En ce qui concerne l’équipe de France, en revanche, pas évident que ce choix lui permette d’honorer à court et moyen terme sa 6e sélection...

« Il va être oublié, tempête Larqué. On ne voit jamais une seule image du football chinois. Honnêtement, je n’ai pas d’arguments là-dessus. Je suis abasourdi par une telle décision. Je ne comprends pas sportivement qu’un footballeur qui a 28 ans puisse hésiter entre Everton et un club chinois. Je n’y arrive pas ! A Everton, il aurait touché des clopinettes, peut-être ? C’est son choix, il a le droit, mais je ne suis pas d’accord ! » Sa décision en surprendra donc plus d'un, mais à l’heure de peser le pour et les contre, le salaire qui lui a été proposé semble avoir très largement fait pencher la balance…

Le titre de l'encadré ici

Suivez en direct le mercato sur rmcsport.fr|||

Retrouvez toutes les infos sur votre club et le tableau des transferts actualisé dans le Mercato Show.

Les actualités sur le sujet :

Larqué : « Hoarau ? Quel gâchis ! »

Les adieux de Sakho à Hoarau

AT avec LB et MBo