RMC Sport

Mercato: laissé de côté depuis la reprise, Asensio semble dans l’impasse au Real Madrid

Marco Asensio n’a pas été utilisé lors des deux premières sorties officielles du Real Madrid cette saison. Une situation difficile pour l’attaquant espagnol de 26 ans, qui n’a reçu aucune offre de prolongation à un an de la fin de son contrat. Et qui voit son avenir proche s’obscurcir à trois mois de la Coupe du monde 2022.

Pas la moindre minute. Marco Asensio est scotché au banc depuis la reprise de la saison. L’attaquant du Real Madrid n’a pas participé aux deux premiers matchs de son équipe alors qu’il n’était ni blessé, ni suspendu. Lors de la victoire face à l’Eintracht Francfort en Supercoupe d’Europe (2-0), il n’a même pas été invité à s’échauffer. Dans l’antre d’Almeria, lors de la première journée de Liga (1-2), il s’est contenté de trottiner et de s’étirer le long de la ligne de touche. Visiblement frustré.

Après avoir été impliqué dans les matchs de préparation, lors desquels il s’est montré plutôt à son avantage, l’international espagnol (29 sélections, 1 but) ne comprend pas cette mise à l’écart. Selon la Cadena COPE, il aurait l’impression que cette décision vient de la direction, alors que Carlo Ancelotti l’apprécie. Asensio n’a plus qu’un an de contrat avec la Maison Blanche et il n’a reçu aucune offre de prolongation.

Il aurait plusieurs offres, dont de l’AC Milan

Le traitement qui lui est réservé peut être perçu comme une invitation au départ, sept ans après sa signature au Real, en provenance de Majorque pour 4 millions d’euros (il avait été prêté une saison à l’Espanyol Barcelone dans la foulée). Troisième meilleur buteur du club merengue la saison passée (12 buts, toutes compétitions confondues), Asensio aurait plusieurs offres sur la table pour se trouver un nouveau challenge, dont une de l’AC Milan. L’AS Rome et José Mourinho le suivraient également, d’après certaines sources.

Pour AS, l’ailier droit est actuellement dans une impasse chez les vainqueurs de la dernière Ligue des champions. Il a changé d’agent fin avril afin de s’engager avec Jorge Mendes, mais sans parvenir à obtenir une prolongation à la hauteur de ses attentes. En attendant d’éclaircir son futur, Ancelotti devrait continuer à se passer de ses services.

Avec la montée en puissance de Rodrygo et le retour aux affaires d’Eden Hazard, le n°11 du Real est désormais le troisième choix à son poste. Un statut dont il ne peut se satisfaire à trois mois de la Coupe du monde 2022 au Qatar (du 21 novembre au 18 décembre), qu’il espère bien disputer avec la Roja.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Journaliste RMC Sport